NOUVELLES

Le ministre Bérubé tient aussi à un hôtel sur le site du Concorde

19/02/2014 12:10 EST | Actualisé 21/04/2014 05:12 EDT

Au tour du ministre québécois du Tourisme, Pascal Bérubé, de se prononcer en faveur du maintien de la vocation hôtelière de l'édifice du Loews Le Concorde qui a fermé ses portes le 12 février dernier.

À l'instar de sa collègue Agnès Maltais, le ministre Bérubé lance un appel à tous les acteurs du dossier afin de tenter à tout prix de préserver un hôtel sur le site. Selon lui, le maintien d'un nombre suffisant de chambres dans ce secteur de la Grande Allée est crucial pour le tourisme d'affaires, notamment.

« Avec le Centre des congrès à proximité, qui relève du gouvernement du Québec, on a besoin d'un nombre de chambres suffisant, a expliqué le ministre Bérubé. C'est clair que le bâtiment où était le Concorde est au coeur de notre stratégie. Alors, j'en appelle de tous mes voeux à ce qu'on puisse conserver une vocation hôtelière. »

L'entente de principe entre le propriétaire des Résidences Soleil et le groupe Loews pour convertir l'édifice en résidence pour personnes âgées prendra fin dans dix jours. Au-delà du 28 février, Eddy Savoie devra renégocier avec le groupe Loews s'il veut toujours réaliser son projet.

Le gouvernement du Québec répète qu'il ne compte pas intervenir directement dans ce dossier. Le ministre affirme toutefois que d'éventuels investisseurs pourraient bénéficier d'un programme d'aide financière.

« On a des outils financiers pour tout ce qu'il y a à proximité des chambres, mais pas dans les chambres. S'il y avait une demande, on l'étudierait », a précisé Pascal Bérubé.

De son côté, la ministre responsable de la région de Québec, Agnès Maltais, refuse de commenter les discussions d'affaires qui sont en cours pour trouver un nouvel acquéreur.

« Nous ne discuterons pas des offres ou de quoi que ce soit. Le message que mon collègue du tourisme lance est stratégique. Le gouvernement dit qu'il donne son appui à une vocation hôtelière au Concorde », a martelé la ministre Maltais.

PLUS:rc