NOUVELLES

JO-2014 - Ted Ligety est un géant

19/02/2014 07:55 EST | Actualisé 21/04/2014 05:12 EDT

L'Américain Ted Ligety, double champion du monde de la spécialité (2011, 2013), a assis sa suprématie sur le slalom géant (ski alpin) en décrochant le titre olympique aux Jeux de Sotchi, mercredi.

Ted Ligety, qui s'est notamment imposé grâce aux écarts creusés lors de la première manche dans la matinée, a devancé deux Français: le surprenant Steve Missillier, 10e à l'issue de la première manche, et Alexis Pinturault, l'un des meilleurs spécialistes de la discipline.

Autre grand habitué des podiums sur le circuit de la Coupe du monde, l'Autrichien Marcel Hirscher finit cette fois à la quatrième place.

La double présence française sur le podium efface une premier semaine ratée dans toutes les épreuves de vitesse. Il s'agit des premières médailles des Français en alpin, depuis les JO de Turin en 2006, après le "zéro pointé" aux JO de Vancouver en 2010.

L'Américain Bode Miller, en bronze sur le super-G dimanche, a lui laissé filer son rêve de décrocher une 7e et dernière médaille olympique. Il a fini très loin (2 sec 53), à la 20e place.

Hasard de la programmation, les géants parallèles de snownboard étaient programmés au même moment: le Russe Vic Wild l'a emporté chez les messieurs et la Suissesse Patricia Kummer chez les dames.

-Le jour de Bjoerndalen?-

Par ailleurs, vingt-quatre heures après sa 22e place lors de l'épreuve de la mass-start en raison notamment d'une dernière séance de tir ratée, le Norvégien Ole Einar Bjoerndalen remet skis et carabine pour l'épreuve de relais mixte en biathlon (18h30 locales, 14h30 GMT). Avec une réelle chance de succès, au sein d'une équipe scandinave impressionnante, où figure notamment Emil Svendsen, vainqueur mardi de la mass-start devant le Français Martin Fourcade...

S'il monte sur le podium, Bjoerndalen, âgé de 40 ans, deviendra l'athlète le plus médaillé de l'histoire des jeux Olympiques d'hiver, alors qu'il doit pour le moment partager ce statut avec son compatriote fondeur Björn Daehlie (12 médailles).

Enfin, la fin des Jeux approche. La preuve? Le tournoi de hockey sur glace aborde la phase finale, avec des rencontres "à la vie, à la mort", notamment pour les favoris Canada, Etats-Unis et Russie, opposés respectivement à la Lettonie, la République Tchèque et la Finlande. Avec en vue la finale, dimanche, juste avant la cérémonie de clôture.

Et puis, en patinage artistique, place à l'ultime épreuve, les dames. Le programme court (à partir de 19h00 locales, 15h00 GMT) devrait notamment permettre de savoir si la jeune Russe Julia Lipnitskaia, 15 ans, championne d'Europe en janvier, peut se mêler à la course au titre, avec la Sud-Coréenne Kim Yu-na, tenante du titre, la Japonaise Mao Asada ou l'Italienne Carolina Kostner.

pga/el

PLUS:hp