NOUVELLES

France: un autre homme est arrêté pour des meurtres macabres commis en 2012

19/02/2014 09:36 EST | Actualisé 21/04/2014 05:12 EDT

PARIS - Un autre homme, le deuxième en autant de jours, a été arrêté par la police française en lien avec les meurtres de quatre personnes dans les Alpes françaises il y a 18 mois.

Le procureur de la ville d'Annecy, Éric Maillaud, a toutefois déclaré aux journalistes, mercredi, que le crime n'a pas encore été élucidé.

Il a par contre fourni de nouveaux détails concernant l'homme de 48 ans arrêté la ville, révélant qu'il s'agit d'un collectionneur d'armes et d'un ancien policier municipal qui a quitté son emploi l'an dernier.

Des perquisitions de la police ont permis de trouver des armes, une grenade et des obus de mortier à son domicile. Une arme de marque Luger a été retrouvée dans son arsenal, tandis que les victimes ont été abattues par une arme Luger de modèle et calibre différents.

L'individu était connu pour ses accès de rage et certains voisins le considéraient comme un raciste. Il aurait aussi déjà proféré des menaces à l'endroit de touristes.

Un ami du suspect a également été épinglé. Me Maillaud a expliqué que les deux hommes sont possiblement impliqués dans la vente illégale et le trafic d'armes.

Un Britannique d'origine irakienne, Saad al-Hilli, sa femme, une proche et un cycliste français ont tous été abattus dans une région boisée d'Annecy, en septembre 2012. Les deux fillettes du couple avaient survécu; une avait été retrouvée, grièvement blessée, dans la forêt pendant que sa soeur cadette s'est terrée pendant huit heures sous le corps de sa mère, dans leur voiture, avant d'être finalement repérée par la police.

Les enquêteurs explorent plusieurs pistes pour faire la lumière dans cette affaire.

Le frère de M. al-Hilli, Zaid, avait été arrêté et interrogé par la police avant d'être libéré. Me Maillaud a déjà indiqué que les deux frères semblaient se quereller concernant l'héritage de leur père.

PLUS:pc