NOUVELLES

Bombardier perd sa position de leader du secteur des jets d'affaires

19/02/2014 03:33 EST | Actualisé 21/04/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Bombardier (TSX:BBD.B) a perdu sa position de leader du secteur des jets d'affaires pour la première fois en près de 10 ans en 2013, alors que Gulfstream a enregistré un chiffre d'affaires de 1 milliard $ supérieur à celui de la société montréalaise, a annoncé mercredi l'Association américaine des constructeurs d'appareils d'aviation générale (GAMA).

Le fabricant s'attendait à ce que le nouvel appareil G650 de Gulfstream ait un impact sur le classement général, mais il a l'intention de retrouver la place qu'il occupait depuis 2005.

«Nous espérons encore que la première position soit à notre portée à court et moyen terme», a affirmé mercredi une porte-parole de Bombardier, Annie Cossette.

Le rapport de GAMA constitue une mauvaise nouvelle de plus pour Bombardier — de faibles résultats financiers trimestriels ont fait chuter le cours de ses actions la semaine dernière, notamment en raison d'une révision à la baisse de sa prévision de profits pour 2014. Le titre de Bombardier a clôturé mercredi à 3,55 $ à la Bourse de Toronto, en hausse de 3 cents.

Bombardier s'attend à livrer 200 jets d'affaires en 2014, soit 11 pour cent de plus que l'an dernier. Cependant, seulement le Challenger 350 devrait être disponible à des fins de livraison cette année.

Bombardier a vendu 25 pour cent de plus d'avions que Gulfstream en 2013, la société américaine a réalisé des revenus de 7,35 milliards $ US, en hausse de 16 pour cent.

L'entreprise montréalaise a vendu 180 jets d'affaires en 2013, soit un de plus qu'en 2012, et son chiffre d'affaires a augmenté de 8,6 pour cent, à 6,33 milliards $ US.

Bombardier a livré 62 Global, 32 Challenger 605, 55 Challenger 300 et 29 Learjet. La relative faiblesse du marché des jets d'affaires de petite taille a fait en sorte que Bombardier a livré 10 Learjet de moins, ce qui a été compensé par la livraison de huit Global et de sept Challenger 300s supplémentaires.

Les livraisons de Gulfstream ont augmenté de 53 pour cent pour totaliser 144 appareils, incluant 121 modèles de taille plus importante de même que 23 Gulfstream 150 et 280.

Bombardier espérait qu'un solide quatrième trimestre lui permette de demeurer au sommet pour une huitième année de suite, même si son chiffre d'affaires avait été inférieur à celui de Gulfstream durant les trois premiers trimestres de l'année.

Dans l'ensemble, l'industrie a expédié 678 jets d'affaires l'an dernier, soit six de plus qu'en 2012.

Les expéditions totales d'appareils ont augmenté de 4,3 pour cent, à 2556 avions, et les facturations ont progressé de 24 pour cent, à 23,4 milliards $ US.

La GAMA a indiqué que l'amélioration des chiffres dans toutes les catégories alimentait un «optimisme prudent en 2014», alors que de nouveaux modèles doivent être mis en marché.

PLUS:pc