NOUVELLES

L'ex-policier Benoît Roberge renonce à son enquête préliminaire

19/02/2014 10:49 EST | Actualisé 21/04/2014 05:12 EDT
Agence QMI

Benoît Roberge, cet ancien enquêteur chevronné du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) accusé d'avoir vendu des informations au crime organisé, renonce à son enquête préliminaire.

L'enquête devait se dérouler pendant trois jours au palais de justice de Montréal. 

La couronne et la défense ont cependant convenu de sauter cette étape pour aller directement au procès.

L'accusé était présent au palais de justice mercredi matin. Il a demandé à ce que son procès se déroule devant juge seul.

Benoît Roberge fait face à des accusations d'obstruction à la justice, abus de confiance et gangstérisme.

Il a été arrêté le 5 octobre 2013 au moment où il venait de prendre sa retraite du SPVM. Par la suite, l'ancien policier avait été embauché par l'Agence du revenu du Québec.

M. Roberge, âgé de 50 ans, n'a aucun antécédent judiciaire.

Les deux parties reviendront devant le juge le 13 mars prochain. Aucune date de procès n'a encore été fixée.

Avec les informations de Caroline Belley et de Marc Verreault