NOUVELLES

Allemagne: arrestation d'un homme soupçonné d'avoir violé l'embargo contre l'Iran

19/02/2014 07:38 EST | Actualisé 21/04/2014 05:12 EDT

La justice allemande a annoncé mercredi l'arrestation d'un Germano-Iranien soupçonné d'avoir violé l'embargo international contre l'Iran en vendant des pièces pouvant servir à des missiles.

Le suspect, Ali Reza B., a été arrêté mardi près de Bonn (ouest), à son domicile qui a été perquisitionné, selon un communiqué du Parquet fédéral allemand. Des locaux commerciaux ont également été fouillés par les enquêteurs dans l'Etat régional de Rhénanie du nord-Westphalie.

L'homme, âgé de 62 ans, est soupçonné d'avoir vendu entre 2011 et 2013, à au moins douze reprises, des pièces pour une valeur totale de 230.000 euros, à une organisation impliquée dans le programme de missiles à propergol solide iranien, et qui est visée, depuis 2007, par l'embargo contre Téhéran.

Il s'agissait de pompes, d'appareils de ventilation et d'autres produits industriels à usage aussi bien civils que militaires.

L'homme arrêté utilisait une société écran dans un pays voisin de l'Iran pour diriger ses activités depuis l'Allemagne, a précisé le Parquet dans son communiqué.

Il a été placé en détention provisoire par un juge.

L'Union européenne a décrété un embargo sur les armes et des restrictions sur les exportations de biens qui peuvent être utilisés à des fins civiles et militaires à destination de l'Iran, qu'elle soupçonne de vouloir se doter de l'arme nucléaire, ce que nie Téhéran.

Des négociations sont en cours à Vienne en vue d'un réglement définitif de la question nucléaire iranienne qui aboutirait à la levée des sanctions internationales.

hap/aro/ml

PLUS:hp