VIDEO

Sotchi 2014: Le Canada obtient l'argent au relais 3000 mètres en patinage courte piste

18/02/2014 06:46 EST | Actualisé 18/02/2014 10:31 EST

La conquête de la médaille d'argent au relais féminin 3000 mètres s'est révélée un baume sur les plaies des patineurs de vitesse canadiens courte piste, dont certaines encore très vives, mardi, aux Jeux olympiques de Sotchi.

Cette deuxième médaille seulement pour le Canada, dans une discipline sportive où il connaît habituellement du succès, a redonné le sourire aux athlètes. Même à Charles Hamelin qui venait de voir sa dernière chance à ces jeux de gagner une cinquième médaille olympique en carrière se terminer par une autre chute inexplicable.

L'équipe composée des Marie-Ève Drolet, Jessica Hewitt, Valérie Maltais et Marianne St-Gelais s'est vu octroyer la médaille d'argent, même après avoir rallié l'arrivée en troisième place.

La Corée du Sud et la Chine se sont livré une chaude lutte dans les derniers tours de piste. La Coréenne a coiffé sa rivale dans une fin enlevante. Mais la disqualification des Chinoises a fait monter les Canadiennes d'une marche sur le podium. Les Italiennes, qui avaient chuté en finale, ont donc hérité de la médaille de bronze.

La Corée du Sud l'a emporté en quatre minutes 9,498 secondes, le Canada suivant en 4:10,641.

"Cette médaille-là console un peu ma peine", a affirmé St-Gelais, qui est passée par toute la gamme des émotions.

C'est qu'en l'espace d'une heure, la patineuse de Saint-Félicien, au Lac Saint-Jean, a dû avaler son élimination au 1000 mètres dames ainsi que celle de son amoureux Charles Hamelin au 500 mètres hommes.

"J'étais déçue, mais je ne voulais pas que les filles paient pour ce qui m'était arrivé au 1000, a affirmé St-Gelais. Mais je ne pouvais pas refouler ça. J'ai pris le temps de discuter avec l'entraîneur Frédérick Blackburn. Pour lui, il n'y avait aucun doute que je serais du relais. Il voulait juste s'assurer que je tournerais la page."

Il s'agit d'une septième médaille olympique en autant de tentatives pour le relais féminin canadien, et d'une quatrième médaille d'argent, après les deuxièmes places obtenues à Lillehammer (1994), Turin (2006) et Vancouver (2010). Le Canada avait mérité l'or à l'occasion de l'épreuve inaugurale, à Albertville, en 1992.

C'est la deuxième médaille au relais pour Drolet, qui avait fait partie de l'équipe médaillée de bronze des Jeux de Salt Lake City, en 2002.

Record olympique

En début de journée, Valérie Maltais a amélioré le record olympique dans les préliminaires du 1000 mètres féminin.

Maltais, de La Baie, a facilement remporté sa vague en une minute 28,771 secondes. La Chinoise Zhou Yang détenait l'ancienne marque (1:29,049) depuis les Jeux de Vancouver.

Drolet a accédé aux quarts de finale, vendredi, même si elle avait terminé troisième de sa vague. La disqualification de la Chinoise Liu Qiuhong lui a permis de progresser.

Au 500 mètres masculin, les espoirs du Canada vendredi reposeront sur Charle Cournoyer, de Boucherville, et Olivier Jean, de Lachenaie.

INOLTRE SU HUFFPOST

Sotchi 2014 en photos
Les plus grands moments du Canada aux Jeux Olympiques d'hiver