NOUVELLES

Une fosse commune a été découverte en République centrafricaine

13/02/2014 08:04 EST | Actualisé 15/04/2014 05:12 EDT

BANGUI, République centrafricaine - Une fosse commune contenant au moins une dizaine de corps a été retrouvée en République centrafricaine, dans un camp militaire jadis utilisé par les rebelles musulmans qui ont été chassés du pouvoir le mois dernier.

Au moins six corps en état avancé de décomposition ont été retrouvés sous une dalle de béton et il n'était pas immédiatement possible d'identifier les victimes, a dit un responsable de la Croix-Rouge locale, Antoine Mbao-Bogo.

Un colonel rebelle toujours présent dans la région, Mahamat Aboubacar, a nié toute responsabilité et refusé de commenter l'affaire plus avant.

Les rebelles musulmans auraient commis de multiples atrocités pendant leur règne de 10 mois, y compris les meurtres d'opposants présumés. Ces crimes ont donné naissance à des milices chrétiennes qui s'en prennent maintenant à la population musulmane. La violence a fait plus de 1000 victimes.

Des dizaines de milliers de musulmans ont fui le pays pour échapper aux représailles des milices. Différentes organisations, dont l'ONU et Amnesty International, ont affirmé mercredi que la situation est comparable à un nettoyage ethnique.

PLUS:pc