NOUVELLES

Un candidat aux législatives porté disparu en Colombie

13/02/2014 10:16 EST | Actualisé 15/04/2014 05:12 EDT

Un candidat d'un petit parti aux élections législatives en Colombie est porté disparu dans le nord du pays, où des recherches ont été lancées, l'hypothèse d'un enlèvement n'étant pas écartée, a annoncé la police.

Jose Gregorio Botello, du parti chrétien Mira, a été aperçu pour la dernière fois mercredi dans la localité de Cucuta, près de la frontière avec le Venezuela, a indiqué à la presse le commandant de la police locale, Gonzalo Carrero.

"Pour le moment, on n'exclut pas un possible enlèvement", a ajouté le responsable de la police, assurant que plusieurs unités spécialisées se livraient à une "recherche intensive" dans cette région où opèrent plusieurs guérillas et des bandes criminelles.

Le parti Mira a de son côté affirmé que son candidat avait été "enlevé" à son domicile mercredi après-midi. II a en outre annoncé avoir reçu des menaces anonymes de la part d'un individu exigeant le retrait d'une de ses têtes de liste, en échange de la vie de M. Botello.

Le candidat menait campagne sous l'escorte d'un garde du corps, qui ne travaillait pas le jour de sa disparition, a précisé M. Carrero.

La semaine dernière, plusieurs dirigeants politiques, essentiellement de gauche, ont reçu des menaces de morts, signés par une bande criminelle, composée en partie d'anciens paramilitaires d'extrême droite, ce qui avait conduit le président Juan Manuel Santos à ordonner des mesures spéciales pour leur protection

Plusieurs personnalités figurent parmi ces personnes, dont le maire de Bogota, Gustavo Petro, la candidate à l'élection présidentielle Aida Abella, ainsi que des candidats aux législatives tel que l'actuel député Ivan Cepeda Castro, du parti Pôle Démocratique.

Les élections législatives sont prévues le 9 mars en Colombie. Elle seront suivies de la présidentielle dont le premier tour se déroulera le 25 mai.

lda/pz/bir

PLUS:hp