NOUVELLES

Saab voit l'avenir avec sérénité après les commandes de Gripen

13/02/2014 02:34 EST | Actualisé 14/04/2014 05:12 EDT

Le groupe suédois d'armement et d'aéronautique Saab a annoncé entrevoir l'avenir avec sérénité après les commandes d'avions Gripen en 2013, qui ont éclipsé une année peu fructueuse par ailleurs.

"2013 a été une année historique pour Saab. Les commandes ont atteint un niveau record", a commenté le directeur général Håkan Buskhe, cité dans un communiqué.

Saab a remporté deux marchés cruciaux pour son avenir dans les avions de combat, en février en Suisse et en décembre au Brésil. La valeur du carnet de commandes a ainsi été multipliée par plus de deux, à 49,8 milliards de couronnes (5,7 milliards d'euros).

En dehors de ces contrats, l'année a été difficile, avec un bénéfice net divisé par plus de deux à 741 millions de couronnes (85 millions d'euros), et un chiffre d'affaires en baisse de 1% à 23,750 milliards de couronnes.

Au quatrième trimestre la tendance a été la même, avec un bénéfice net divisé par près de deux à 281 millions de couronnes (32 millions d'euros) et un chiffre d'affaires qui a diminué de 0,4% à 7,279 milliards.

"Nous avons vu une baisse de l'activité principalement dans le domaine de la Dynamique [armement au sol, missiles, systèmes de détection, sous-marins sans équipage]. Cela a été compensé par la croissance dans l'aéronautique et pour Combitech" (filiale de consultants), a expliqué M. Bushke.

Il a également souligné les contraintes budgétaires qui pèsent sur le Pentagone.

En 2014, Saab prévoit des ventes "conformes à 2013" et espère réduire ses coûts pour parvenir à une marge opérationnelle "quelque peu supérieure" à celle de 2013, hors éléments exceptionnels.

hh/jh

SAAB AB

PLUS:hp