NOUVELLES

Les États-Unis raflent tout en ski acrobatique au slopestyle masculin

13/02/2014 12:14 EST | Actualisé 15/04/2014 05:12 EDT

SOTCHI, Russie - Pour la troisième fois dans l'histoire des Jeux olympiques d'hiver, les États-Unis ont balayé le podium en s'emparant des trois premières places de l'épreuve de slopestyle masculin en ski acrobatique, jeudi.

Joss Christensen, un athlète de 22 ans qui en était à sa première présence aux Jeux, a remporté la médaille d'or en exécutant quatre descentes presque parfaites sur les rampes et les sauts du Parc extrême Rosa Khutor. Christensen, qui a été le dernier skieur sélectionné par l'équipe américaine, a enregistré les deux meilleurs scores en qualifications et en finale.

«Je suis sous le choc, a-t-il déclaré. Je suis super heureux de monter sur le podium avec mes amis. L'Amérique, nous l'avons fait.»

Gus Kenworthy et Nick Goepper ont complété le podium. Les skieurs américains ont donc répété l'exploit réalisé par les hommes en patinage artistique en 1956 et par les hommes en demi-lune en surf des neiges en 2002.

Les Américains ont remporté quatre médailles d'or, toutes sur les pistes du Parc extrême. Ces trois médailles portent le total des États-Unis à 12 et leur permettent d'espérer répéter l'exploit réalisé en 2010, alors qu'ils avaient reçu le plus haut total de médailles.

On a par ailleurs vu les adieux d'une légende du patinage artistique. Evgeni Plushenko, le premier de sa discipline avec une médaille dans quatre Jeux, a pris sa retraite peu après s'être retiré de la compétition masculine, pour des raisons médicales. Le Russe s'est blessé à l'entraînement mercredi, puis il a chuté lors d'un triple axel pendant les échauffements de jeudi.

Plushenko, 31 ans, avait aidé les siens à remporter la compétition par équipe lors du week-end. Il a grimpé sur la plus haute marche du podium en 2006, en plus de mériter l'argent en 2002 et 2010.

Au hockey sur glace masculin, les Américains ont battu la Slovaquie 7-1 et les Russes ont défait la Slovénie 5-2, préparant le terrain pour le choc fort attendu entre États-Unis et Russie, samedi. Chez les dames, l'Allemagne a blanchi le Japon 4-0, tandis que les Russes ont eu raison de la Suède 3-1.

En ski de fond, la Polonaise Justyna Kowalczyk s'est imposée lors de sa compétition préférée, alors qu'elle a remporté le 10 kilomètres en style classique malgré un pied fracturé. Kowalczyk était la plus rapide dès le premier intervalle et n'a fait qu'augmenter son avance en cours de route. Elle a rallié l'arrivée en 28 minutes et 17,8 secondes, devançant la Suédoise Charlotte Kalla par 18,4 secondes. La Norvégienne Therese Johaug a décroché le bronze, terminant à 28,3 secondes de Kowalczyk.

En patinage de vitesse courte piste, la Chinoise Li Jianrou a remporté l'or à l'épreuve du 500 mètres après que trois de ses adversaires eurent chuté lors de la finale. L'Italienne Arianna Fontana a décroché l'argent et la Sud-Coréenne Park Seung-hi a mérité le bronze. La Britannique Elise Christie a causé la première chute lors de la finale et a été disqualifiée.

La Chinoise Hong Zhang, auteure d'un temps de 1:14,02, a remporté l'épreuve de 1000 mètres en patinage de vitesse longue piste. Les Néerlandaises Ireen Wust et Margot Boer ont complété le podium, portant du même coup la récolte de leur pays en patinage de vitesse à 12 médailles olympiques sur une possibilité de 18 jusqu'ici.

Au biathlon, le Français Martin Fourcade a mérité sa deuxième médaille d'or en remportant le 20 km individuel, après avoir prévalu lors de la poursuite de 12,5 km, lundi. Erik Lesser de l'Allemagne a fini deuxième, devant le Russe Yevgeny Garanichev.

PLUS:pc