NOUVELLES

Le pape souhaite une "compréhension" du christianisme par les jeunes rabbins

13/02/2014 06:54 EST | Actualisé 15/04/2014 05:12 EDT

Le pape François a souhaité jeudi que "croisse un désir de compréhension" du christianisme chez les jeunes rabbins, en encourageant parallèlement l'approfondissement du judaïsme dans les séminaires catholiques.

Recevant une délégation de l'American Jewish Committee (AJC), dirigée par le rabbin David Rosen, le pape argentin s'est attardé sur la "transmission aux nouvelles générations, de l'héritage de nos connaissance, estime et amitié mutuelles".

Jorge Mario Bergoglio, qui entretenait quand il était cardinal de Buenos Aires des relations très cordiales avec les rabbins argentins, a exprimé "l'espoir que l'étude des relations avec le judaïsme puisse continuer à fleurir dans les séminaires et dans les centres de formation pour les laïcs catholiques".

Il a exprimé "l'espoir que, de la même façon, le désir d'une compréhension du christianisme puisse croître parmi les jeunes rabbins et la communauté juive".

Le pape François a rappelé l'héritage commun des juifs et des chrétiens dans la recherche d'un "monde plus juste et fraternel". "La protection des pauvres, des veuves, des orphelins et des étrangers est inscrite dans l'Ecriture Sainte" des deux religions, a-t-il observé, alors que les étrangers ne sont pas toujours bien accueillis, que ce soit en Europe ou en Israël.

Pendant des siècles, la méfiance et les préjugés l'ont souvent emporté entre les deux communautés. Cela a conduit du côté des chrétiens à un antijudaïsme parfois virulent et violent, marqué par des pogroms. Méfiance, mépris et préjugés tenaces persistent tant du côté de certains catholiques intégristes que de certains rabbins, notamment à la suite du traumatisme de l'Holocauste.

jlv/mle/abk

PLUS:hp