NOUVELLES

Jordanie: Abou Qatada dit soutenir les attentats contre le Hezbollah au Liban

13/02/2014 10:19 EST | Actualisé 15/04/2014 05:12 EDT

Le prédicateur Abou Qatada, jugé en Jordanie pour "terrorisme", a proclamé jeudi son soutien aux attentats attribués à des groupes d'Al-Qaïda contre le Hezbollah libanais, dénonçant le soutien militaire du parti chiite au régime syrien.

"Je soutiens les attentats à Beyrouth. Le chef du Hezbollah (Hassan Nasrallah) a envoyé des combattants (en Syrie) pour appuyer le régime et il est responsable de ceux qui sont tués au Liban", a dit Abou Qatada aux journalistes.

Le prédicateur s'exprimait lors d'une audience devant la Cour de sûreté de l'Etat à Amman, où il est jugé depuis son extradition en juillet du Royaume-Uni.

"Si le Liban veut se protéger, il doit dire au parti du diable de rapatrier ses combattants de Syrie", a-t-il dit en référence au Hezbollah (Parti de Dieu en arabe).

Une série d'attentats meurtriers ont secoué le Liban ces derniers mois, visant tout particulièrement le Hezbollah. La plupart de ces attaques ont été revendiquées par des groupes liés à Al-Qaïda, dont les Brigades Abdallah Azzam.

Abou Qatada avait été condamné à mort par contumace en 1999 pour "complot en vue de mener des actes terroristes", en particulier contre l'école américaine à Amman, une peine immédiatement commuée en prison à vie assortie de travaux forcés.

En 2000, il avait également été condamné par contumace à 15 ans de travaux forcés pour complot visant à attaquer des cibles touristiques en Jordanie.

Extradé du Royaume-Uni après dix ans de saga judiciaire et diplomatique entre Amman et Londres, qui a obtenu la garantie qu'aucune preuve obtenue sous la torture ne pourrait être utilisée contre lui, Abou Qatada a plaidé non coupable de tous les chefs d'accusation.

str-akh/hj/fcc

PLUS:hp