NOUVELLES

GB: plusieurs colis suspects trouvés dans des bureaux de l'armée (police)

13/02/2014 12:03 EST | Actualisé 15/04/2014 05:12 EDT

Des colis suspects ont été découverts dans des bureaux de recrutement de l'armée dans sept villes du Royaume-Uni, dont Brighton et Oxford (sud-est), a indiqué la police jeudi.

Ces paquets, trouvés entre mardi et jeudi, représentaient une menace réelle mais "de faible niveau", ont précisé des sources policières citées par l'agence britannique Press Association.

"Le contenu des paquets était suspect et va être envoyé pour analyse", a déclaré pour sa part le vice-commissaire Stan Gilmour de l'Unité du contre-terrorisme dans la région du sud-est de l'Angleterre. "Même s'il s'avère que les colis contenaient des explosifs en état de fonctionner, ils posaient une très faible menace et il est peu vraisemblable qu'ils aient pu provoquer des dégâts ou des blessures significatives", a-t-il ajouté dans un communiqué.

Selon la chaîne de télévision Sky News, les colis trouvés à Reading (ouest de Londres) et Chatham (sud-est de Londres) étaient de petits engins explosifs en état de fonctionner.

Les autres colis ont été découverts dans des bureaux de l'armée situés dans un centre commercial à Slough (ouest de Londres), à Aldershot (sud-ouest de Londres) et à Cantorbéry (sud-est de Londres), selon la police.

Les services de déminage ont été appelés, selon la procédure habituelle en de tels cas.

Le centre commercial de Slough a été évacué et des cordons de sécurité ont été mis en place autour des bureaux où les paquets ont été découverts.

"Quand un paquet suspect est signalé, nous pouvons avoir à évacuer le quartier jusqu'à ce qu'on soit sûr qu'il ne pose pas de menace pour le public. Cela peut être inquiétant et perturbant pour la population locale, mais il s'agit d'une mesure de précaution le temps que nous soyons fixés" sur la nature du colis, a encore expliqué Stan Gilmour.

A la suite de la découverte de ces paquets suspects, le Premier ministre britannique David Cameron a tenu une réunion interministérielle d'urgence COBRA, selon Downing Street qui n'a pas donné davantage d'informations.

Les personnels de la poste et du ministère de la Défense ont reçu des consignes de vigilance, selon la police.

De son côté, le ministère de la Défense a confirmé "des incidents liés à la sécurité à Oxford, Slough et Brighton touchant des bureaux des forces armées". "Des consignes de sécurité ont de nouveau été données à notre personnel", a ajouté le ministère.

alm-bed/mc/bir

PLUS:hp