NOUVELLES

Espagne: arrestation d'un pédophile qui repérait ses victimes sur internet

13/02/2014 07:22 EST | Actualisé 15/04/2014 05:12 EDT

La police espagnole a annoncé jeudi l'arrestation d'un homme soupçonné d'avoir agressé sexuellement sept mineurs et contacté des centaines d'adolescents en se faisant passer sur internet pour une fille afin de leur soutirer des images compromettantes et les soumettre au chantage.

"Le détenu a 33 ans et se faisait passer pour une mineure prénommée "Mariam"" sur un réseau social, explique la police dans un communiqué.

"Il faisait du chantage sur ses victimes en menaçant de publier leurs photos et sept d'entre eux, qui avaient succombé aux pressions, ont rencontré le détenu et ont été agressés sexuellement", poursuit la police.

Le détenu, soupçonné "d'agressions sexuelles, délits de pornographie infantile, corruption de mineurs et provocation sexuelle", a contacté 332 garçons de 12 à 17 ans, précise-t-elle.

Le suspect leur envoyait des images d'une jeune fille nue, pour laquelle il se faisait passer, avant de demander en échange aux adolescents qu'ils lui envoient des photos d'eux-mêmes à teneur sexuelle.

Une fois en possession de ces premières images, le suspect leur demandait des photos "plus explicites puis il exigeait d'eux qu'ils lui envoient des vidéos" d'eux-mêmes en train d'avoir des rapports avec d'autres garçons.

Si ses victimes refusaient, l'homme les menaçait de diffuser les images déjà envoyées sur les réseaux sociaux.

Finalement, se faisant toujours passer pour la jeune "Mariam", il promettait de les "laisser tranquilles" à la seule condition qu'ils acceptent de rencontrer un homme.

"Cet homme était en fait l'auteur présumé des faits, qui a rencontré sept victimes en divers lieux de Caceres (dans le sud-ouest de l'Espagne) où il est soupçonné de les avoir agressés sexuellement", conclut la police.

C'est le père d'un des mineurs qui avait le premier porté plainte.

La police espagnole met régulièrement en garde, à travers notamment des campagnes d'information en ligne et dans les écoles, contre les pédophiles qui utilisent de fausses identités pour abuser d'enfants par le biais des réseaux sociaux.

En septembre, le gouvernement régional catalan avait annoncé l'arrestation d'un homme de 24 ans qui se faisait passer pour une fille pour tromper la confiance d'enfants, de dix à treize ans, sur les réseaux sociaux et obtenir des photos ou vidéos d'eux nus.

elc/sg/abk

PLUS:hp