NOUVELLES

Ukraine: deux responsables amnistiés après la dispersion violente d'une manifestation

12/02/2014 07:07 EST | Actualisé 14/04/2014 05:12 EDT

Deux hauts responsables, dont le maire de Kiev, accusé d'avoir ordonné la dispersion violente d'une manifestation fin novembre, ont été amnistiés, a indiqué mercredi le parquet de Kiev.

Les poursuites contre le chef adjoint du conseil de sécurité nationale Volodymyr Sivkovitch et le chef de l'administration municipale de Kiev, Olexandre Popov, ont été abandonnées dans le cadre de la loi d'amnistie, a souligné le parquet.

Les deux hommes ont été inculpés d'abus de pouvoir pour avoir poussé le chef de la police à user de la force.

La police anti-émeute avait dans la nuit du 29 au 30 novembre dispersé de manière violente une manifestation sur le Maïdan, place centrale de Kiev, faisant des dizaines de blessés dont de nombreux étudiants.

Cette dispersion a déclenché une vague de protestation sans précédent.

La place de l'Indépendance, Maïdan, est depuis près de trois mois occupée par des manifestants d'opposition et entouré de barricades.

Les manifestations nées en novembre du revirement pro-russe du pouvoir au détriment d'un rapprochement avec l'Union européenne, ont évolué en une contestation du régime du président Viktor Ianoukovitch.

neo/lpt/ros

PLUS:hp