NOUVELLES

Ottawa donne des munitions à Québec, dit Trudeau

12/02/2014 02:35 EST | Actualisé 13/04/2014 05:12 EDT

Avec le conflit qu'il crée avec Québec au sujet de la subvention canadienne à l'emploi, le premier ministre Stephen Harper lui donne des munitions à la veille d'un déclenchement d'élections, dénonce le chef libéral Justin Trudeau.

Mardi, le gouvernement fédéral a indiqué dans son budget 2014 qu'il allait de l'avant avec la subvention, qui sera en place le 1er avril, avec ou sans l'accord des provinces.

Ottawa prétend en même temps vouloir continuer à négocier, mais a déjà décidé de la date butoir de la fin des discussions.

Cette imposition annoncée du programme et la méthode dure du gouvernement fédéral a complètement outré Québec.

Le chef libéral trouve que le ministre de l'Emploi, Jason Kenney, a très mal choisi son moment pour créer ce conflit avec Québec. Et il juge que le ministre manque de jugement.

M. Trudeau estime que les provinces sont les mieux placées pour déterminer les besoins de formation de la population et offrir les services.

Jusqu'à maintenant, en vertu d'une entente avec Ottawa, Québec avait ses propres programmes de formation de la main-d'oeuvre, financés à l'aide de transferts du fédéral.

Mais le gouvernement de Stephen Harper a décidé que les provinces n'obtenaient pas assez de résultats et veut ainsi reprendre le contrôle de la formation.

Il n'est plus question de verser de l'argent sans savoir ce que les provinces en font, a réitéré mardi le ministre des Finances Jim Flaherty, peu avant le dépôt de son budget.

PLUS:rc