NOUVELLES

Morrison doit une fière chandelle à Junio et gagne sa 1re médaille individuelle

12/02/2014 11:45 EST | Actualisé 14/04/2014 05:12 EDT

SOTCHI, Russie - Le Britanno-Colombien Denny Morrison doit une fière chandelle à son coéquipier Gilmore Junio, qui a généreusement accepté de lui céder sa place dans l'épreuve de 1000 mètres en patinage de vitesse longue piste, mercredi, aux Jeux olympiques de Sotchi.

Morrison l'a récompensé en décrochant sa première médaille olympique dans une épreuve individuelle, après avoir inscrit un chrono d'une minute et 8,43 secondes, soit quatre centièmes de seconde derrière le vainqueur, le Néerlandais Stefan Groothuis.

Il s'agit de la première médaille du Canada en patinage de vitesse longue piste à ces jeux.

Junio avait justifié son geste en expliquant qu'il considérait Morrison comme étant un meilleur espoir de médaille sur la distance que lui. Junio, qui avait terminé troisième sur cette distance aux essais de sélection pour l'équipe olympique canadienne en décembre, a donc cédé sa place à Morrison, le premier substitut sur cette distance.

En hockey féminin, le Canada et les États-Unis ont offert un avant-goût de ce qui pourrait être la finale du tournoi olympique à l'occasion de leur dernier match de la ronde préliminaire. Défait à ses quatre derniers matchs préparatoires contre les États-Unis, le Canada est finalement parvenu à vaincre son grand rival 3-2.

«C'est une grosse victoire pour nous, qui nous insuffle une grande dose de confiance, a affirmé l'attaquante Caroline Ouellette. Elle est importante aussi parce qu'elle nous assure de finir en première position de notre poule, et d'être l'équipe hôte si on atteint la finale.»

Hayley Wickenheiser et Meghan Agosta-Marciano, avec un doublé, ont réussi les buts des Canadiennes, tous en troisième période. Les deux ont ajouté une aide chacune. Hilary Knight et Anne Schleper ont assuré la réplique des Américaines. Les deux pays avaient déjà obtenu leur billet pour les demi-finales de lundi car ils ont entamé le tournoi avec deux victoires chacun.

D'autre part, on attendait beaucoup du couple formé d'Eric Radford et Meagan Duhamel lors du programme libre de patinage artistique mercredi soir. Les Ontariens, qui étaient cinquièmes après le programme court, ont commis quelques erreurs coûteuses alors qu'ils dansaient au son d'une musique d'Alice au pays des merveilles et ont dégringolé au septième rang. Dylan Moscovitch, de Toronto, et Kirsten Moore-Towers, de St. Catharine's, en Ontario, ont été les meilleurs patineurs canadiens en terminant au cinquième rang. L'autre couple canadien inscrit à cette épreuve, celui de Rudi Swiegers, originaire du Cap, en Afrique du Sud, et Paige Lawrence, de Kipling, en Saskatchewan, s'est retrouvé en 14e position.

En luge biplace, les Canadiens Tristan Walker et Justin Snith ont terminé au pied du podium, en quatrième place.

Seule Canadienne en lice, Larisa Yurkiw a réalisé le 20e temps de la descente féminine, en 1:43,46, soit un peu moins de deux secondes derrière Dominique Gisin et Tina Maze. L'Ontarienne de 25 ans n'a pas caché sa déception après l'épreuve.

«Malheureusement, j'ai commis trop d'erreurs. Je croyais vraiment en moi aujourd'hui et j'ai tout donné sur la piste, ce que je ne regretterai pas», a déclaré Yurkiw.

En surf des neiges, les Canadienne Katie Tsuyuki et Alexandra Duckworth ont raté leur qualification pour la finale de l'épreuve de demi-lune. Le parcours de Mercedes Nicoll, de Whistler, en C.-B., s'était arrêté dès les qualifications.

PLUS:pc