NOUVELLES

Maze et Gisin se partagent le titre en descente féminine; Gut obtient le bronze

12/02/2014 10:53 EST | Actualisé 14/04/2014 05:12 EDT

SOTCHI, Russie - Le marché de l'or a fait un bond étonnant après la descente féminine en ski alpin, mercredi, aux Jeux olympiques de Sotchi.

La Slovène Tina Maze et la Suissesse Dominique Gisin ont été déclarées gagnantes après avoir enregistré des chronos identiques. La Suissesse Lara Gut a obtenu le bronze.

Maze et Gisin ont complété le parcours Rosa Khutor de 2,7 kilomètres en 1 minute et 41,57 secondes, à l'occasion d'une journée où le thermomètre a grimpé jusqu'à 10 degrés Celsius. Gut a accusé un déficit de 0,10 seconde.

Les deux favorites, l'Allemande Maria Hoefl-Riesch et l'Américaine Julia Mancuso, ont été écartées du podium. Hoefl-Riesch, qui tentait d'égaler une marque en récoltant une quatrième médaille d'or olympique, a terminé 13e. Mancuso a abouti au huitième rang.

«C'est assez incroyable de savoir qu'un centième de seconde n'est pas suffisant pour nous séparer et qu'il aurait fallu un millième pour trancher», a dit Mancuso.

La dernière égalité lors d'une épreuve olympique de ski alpin s'était produite lors du super-G masculin des Jeux de Nagano, au Japon, en 1998. Le Suisse Didier Cuche et l'Autrichien Hans Knauss s'étaient partagé la médaille d'argent, derrière le vainqueur Hermann Maier.

Il s'agissait de la troisième victoire de Gisin en descente, mais deux d'entre elles ont été des égalités. Maze a remporté deux disques d'argent à Vancouver, mais pour Gisin il s'agissait de sa première victoire majeure mercredi.

Cinq autres disciplines ont décerné des médailles d'or à l'occasion de la sixième journée des Jeux olympiques de Sotchi: le patinage artistique en couple, la luge, le combiné nordique, le surf des neiges et le patinage de vitesse.

Les Pays-Bas ont poursuivi leur domination en patinage de vitesse longue piste lorsque Stefan Groothuis a complété le 1000 m masculin en affichant un chrono d'une minute et 8,39 secondes, soit quatre centièmes de seconde devant le Canadien Denny Morrison. Le compatriote de Groothuis, Michel Mulder, a complété le podium. Il s'agissait de la quatrième médaille d'or en cinq épreuves de patinage de vitesse longue piste pour les Pays-Bas.

L'Allemagne a elle aussi consolidé son emprise sur les épreuves de luge en enlevant l'épreuve biplace. Tobias Wendl et Tobias Arlt ont décroché la troisième médaille d'or allemande en luge aux Jeux olympiques de Sotchi, empêchant ainsi les frères autrichiens Andreas et Wolfgang Linger d'obtenir un troisième titre consécutif. Leur victoire est survenue après celles de l'Allemand Felix Loch et de sa compatriote Natalie Geisenberger en luge individuelle.

D'autre part, la Russie a fait honneur à sa réputation en patinage artistique en plaçant deux couples sur le podium après le programme libre présenté mercredi soir. Maxim Trankov et Tatiana Volosozhar ont triomphé avec une performance qui leur a valu 236,86 points, tandis que les Russes Fedor Klimov et Ksenia Stolbova ont complété le doublé avec 218,68. Les Allemands Robin Szolkowy et Aliona Savchenko terminé leur parcours olympique au troisième échelon.

En surf des neiges, l'Américaine Kaitlyn Farrington a remporté l'épreuve de demi-lune après avoir surpris la championne en titre australienne Torah Bright et l'Américaine Kelly Clark. Cette victoire a procuré aux États-Unis leur troisième médaille d'or des jeux, et elles ont toutes été acquises dans le parc extrême Rosa Khutor. Sage Kotsenburg et Jamie Anderson ont triomphé respectivement en slopestyle masculin et féminin au cours du week-end. Les Américains ont toutefois raté l'opportunité d'engranger une quatrième médaille d'or en demi-lune masculine, mardi soir, après la contre-performance du double médaillé d'or olympique Shaun White.

«C'est formidable, a déclaré l'Australienne Scotty James à propos de la médaille d'argent de Bright. Elle sera tellement contente. C'était son objectif et elle l'a atteint. Il s'est produit la même chose à Vancouver en 2010. Elle n'a pas complété sa première tentative, mais a donné tout ce qu'elle avait dans la deuxième. Je ne pourrais pas être plus heureuse pour elle.»

Fort attendu, le tournoi de hockey masculin s'est mis en marche mercredi soir avec la présentation de deux rencontres, dont une entre la Suisse et l'étonnante Lettonie. Simon Moser a fait vibrer les cordages alors qu'il restait 7,9 secondes à jouer au match et les Suisses se sont sauvés avec un gain de 1-0.

«Nous avons mis de la pression pendant toute la rencontre et avons essayé de ne pas nous frustrer, a confié Moser. Nous devions suivre notre plan de match.»

Dans l'autre duel, Erik Karlsson a marqué deux buts à son premier match en carrière aux Jeux olympiques, le capitaine Henrik Zetterberg a contribué un filet et la Suède a disposé de la République tchèque 4-2.

Plus tôt mercredi en hockey féminin, la Finlande a défait la Suisse 4-3 grâce au deuxième filet du match de Jenni Hiirikoski alors qu'il restait 2:22 à la période de prolongation. Les deux équipes s'affronteront en quarts de finale du tournoi olympique, tout comme la Suède et la Russie. D'autre part, Megan Agosta-Marciano a réussi un doublé et le Canada a surpris les États-Unis 3-2. Les deux pays avaient déjà obtenu leur billet pour les demi-finales de lundi car ils ont entamé le tournoi avec deux victoires chacun.

PLUS:pc