NOUVELLES

L’usine General Cable de La Malbaie fermera le 8 avril: 60 mises à pied

12/02/2014 04:53 EST | Actualisé 14/04/2014 05:12 EDT

LA MALBAIE, Qc - Une bien mauvaise nouvelle attendait la soixantaine de travailleurs de l’usine General Cable de La Malbaie, mercredi.

Le fabricant de fils et câbles de cuivre, d'aluminium et de fibre optique leur a annoncé qu’il fermerait définitivement l’usine le 8 avril prochain.

Les raisons invoquées sont les coûts de transport et une prévision de baisse des commandes pour les trois prochaines années.

Le président du syndicat local, François Tremblay, soutient que rien ne laissait croire à cette décision. Il a dû encaisser le coup comme les autres travailleurs.

En 2011, le syndicat avait produit une étude de faisabilité visant à convaincre les dirigeants de l’efficacité de l’usine. Trois ans plus tard, la compagnie tire des conclusions différentes.

General Cable n’a pas précisé si elle procéderait au démantèlement de son usine. Elle n’a pas non plus promis des emplois aux travailleurs dans ses deux autres usines du Québec.

Le maire de La Malbaie, Michel Couturier, parle d’une «très mauvaise nouvelle». Il a ajouté que c’est une autre bombe qui tombe sur une région qui est déjà économiquement éprouvée. M. Couturier veut réunir les partenaires du milieu afin d'étudier les avenues possibles.

Cette usine de La Malbaie a ouvert ses portes en 1964. René Lévesque, alors ministre des Ressources naturelles au sein du gouvernement de Jean Lesage, s'était impliqué dans cette implantation de la compagnie Reynolds. Cette dernière a été propriétaire de l'usine jusqu'en 1992. Elle est ensuite passée aux mains de Phillips Cables qui est devenue BICC Cable. Depuis 1999, elle est détenue par General Cable.

PLUS:pc