NOUVELLES

Le TSX grimpe avec l'appui des matières premières et de données chinoises

12/02/2014 05:19 EST | Actualisé 14/04/2014 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé mercredi sur une modeste hausse, soutenue par les gains des cours des matières premières et les meilleures données que prévu en provenance de la Chine.

L'indice composé S&P/TSX a avancé de 19,5 points pour terminer la journée avec 13 900,49 points, retenu par la glissade des titres aurifères.

Le dollar canadien s'est pour sa part apprécié de 0,16 cent US à 90,93 cents US.

Les principaux indices boursiers américains ont clôturé sur une note mitigée, après avoir encaissé des gains substantiels la veille, les deux chambres du Congrès américain ayant voté en faveur d'une hausse du plafond de la dette des États-Unis sans condition sur les dépenses.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a glissé de 30,83 points à 15 963,94 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a reculé de 0,48 point à 1819,27 points et que l'indice composé du Nasdaq a pris 10,24 points à 4201,29 points.

Par ailleurs, la croissance commerciale de la Chine s'est accélérée en janvier, les importations ayant avancé de 10 pour cent à 107,2 milliards $, une hausse supérieure à celle de 8,3 pour cent enregistrée en décembre. Les exportations ont avancé de 10,6 pour cent à 126,7 milliards $, soit plus du double de la progression de 4,3 pour cent du mois précédent. L'excédent commercial chinois s'est ainsi élargi à 31,9 milliards $. Toutes ces données se sont avérées supérieures aux attentes.

Au Canada, Boulangerie Canada Bread (TSX:CBY) a conclu une entente afin d'être acquise par la société mexicaine Grupo Bimbo dans le cadre d'une transaction évaluée à 1,83 milliard $. Alimentation Maple Leaf (TSX:MFI) détient actuellement 90 pour cent des actions en circulation de Canada Bread. L'action de Maple Leaf a glissé de 14 cents à 15,70 $, tandis que celle de Canada Bread a avancé de 4,94 $, soit 7,3 pour cent, à 72,20 $.

Du côté des résultats financiers trimestriels, Air Canada (TSX:AC.B) a affiché un bénéfice hors éléments non récurrent inférieur aux attentes des analystes. Le transporteur aérien a en outre indiqué que son bénéfice du trimestre en cours serait touché par les coûts liés aux mauvaises conditions météorologiques et la faiblesse du dollar canadien. Son action a plongé de 1,60 $, soit 20,5 pour cent, à 6,22 $.

Le titre de Rogers Communications (TSX:RCI.B) a échappé 2,41 $, soit 5,3 pour cent, à 43,28 $, après avoir affiché, lui aussi, un bénéfice inférieur aux attentes. Les revenus du géant des télécommunications et des médias ont aussi déçu, même si la société a haussé son dividende de cinq pour cent.

Les données chinoises ont aidé le cours du pétrole brut à s'apprécier de 43 cents US à 100,37 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. Le secteur torontois de l'énergie a pour sa part gagné 1,24 pour cent, soit plus que tout autre secteur du parquet.

Le groupe de la finance a aussi été solide, avec un gain de 0,69 pour cent.

Le secteur des métaux de base a grimpé de 0,35 pour cent, le cours du cuivre s'étant apprécié de 4 cents US à 3,26 $ US la livre à New York.

Le secteur aurifère a connu le plus important déclin du jour, soit environ 3,25 pour cent. Le prix du lingot d'or a pourtant gagné 5,20 $ US à 1295 $ US l'once à New York.

PLUS:pc