NOUVELLES

Le Kentucky doit reconnaître le mariage homosexuel célébré d'autres États

12/02/2014 10:07 EST | Actualisé 14/04/2014 05:12 EDT

LOUISVILLE, États-Unis - Un juge fédéral a statué, mercredi, que le Kentucky devait reconnaître les mariages homosexuels célébrés dans d'autres Etats, une décision qui survient après de que de nombreuses poursuites de groupes en faveur de l'égalité au mariage eurent été déposées dans des États où les électeurs sont majoritairement opposés à la reconnaissance du mariage entre personnes de même sexe.

Le juge John G. Heyburn a rejeté des parties de la loi contre le mariage homosexuel adoptée par le Kentucky en 2004, affirmant qu'elle traitait les gais et les lesbiennes «d'une manière rabaissante».

«L'attribution d'une justification religieuse ou traditionnelle à une loi ne la rend pas constitutionnelle lorsque celle-ci est discriminatoire à l'égard d'une catégorie de personnes sans autres raisons», a écrit M. Heyburn, qui a été nommé par le président George H.W. Bush.

Cette décision coïncide avec le dépôt d'autres poursuites contre les lois contre le mariage homosexuel dans trois autres états socialement conservateurs — le Texas, la Louisiane et le Missouri — et elle a été rendue quelques semaines après que des juges eurent pris la même décision en Utah et en Oklahoma.

Selon le groupe de défense «Freedom to Marry, il y a 45 cas en lien avec la question de l'égalité au mariage en attente dans 24 des 33 États qui n'acceptent pas le mariage homosexuel. Pas moins de 17 États et le District de Columbia ont légalisé ces mariages alors que trois autres — le Colorado, le Nevada et l'Orégon — accorde des droits similaires au mariage aux couples qui sont en union civile ou en partenariat domestique.

PLUS:pc