NOUVELLES

Le directeur de l'Autorité du canal de Panama rapporte un déblocage

12/02/2014 09:55 EST | Actualisé 14/04/2014 05:12 EDT

PANAMA CITY - Le directeur de l'Autorité du canal de Panama, Jorge Quijano, a révélé mercredi que son agence a conclu un accord préliminaire avec des entrepreneurs, concernant certaines des questions qui paralysent la plus importante expansion du canal en 100 ans.

M. Quijano a aussi déclaré devant la Chambre de commerce panaméenne que l'Autorité pourrait prendre le contrôle du projet si aucun accord final n'intervient cette semaine.

Les travaux sont effectués par un consortium dirigé par la firme espagnole Sacyr et comprend des compagnies provenant d'Italie et de Belgique. Le consortium exige que l'Autorité éponge des dépassements de coûts de 1,6 milliard $ US, tandis que M. Quijano exige des entreprises qu'elles respectent le montant de 3,1 milliards $ US cité dans leur offre de services.

La querelle menace de retarder un projet qui a vu les ports et les compagnies de navigation du monde y aller d'investissements importants pour profiter de la possibilité d'envoyer des navires plus gros dans un canal qui accueille déjà entre 5 et 6 pour cent du commerce mondial.

L'Autorité du canal de Panama et le consortium espagnol se blâment mutuellement pour les dépassements de coûts. Ils négociaient un réglement de l'affaire quand les pourparlers se sont effondrés.

La troisième écluse a été complétée à 70 pour cent et d'autres entreprises seraient intéressées à prendre le relais, selon les responsables du canal.

PLUS:pc