NOUVELLES

GB : enquête sur un kamikaze britannique présumé en Syrie

12/02/2014 09:48 EST | Actualisé 14/04/2014 05:12 EDT

Des unités antiterroriste ont perquisitionné une maison dans le West Sussex, dans le sud de l'Angleterre, dans le cadre d'une enquête sur un présumé kamikaze britannique en Syrie, a annoncé mercredi la police.

Les enquêteurs ont "fouillé une maison à Crawley, située avenue des Martyrs, Langley Green, dans le cadre d'une enquête sur une attaque suicide en Syrie", a confirmé un porte-parole de la Thames Valley Police à l'AFP.

Un homme de 41 ans est soupçonné d'avoir mené une offensive contre la prison centrale d'Alep jeudi à bord d'un camion bourré d'explosifs et portant le drapeau du Front al-Nosra, groupe affilié à Al-Qaïda.

Des jihadistes ont depuis rendu hommage sur internet à Abu Suleiman al-Britani, présenté comme le premier Britannique à avoir commis une attaque suicide en Syrie.

Selon la BBC mercredi, l'homme répondrait au nom d'Abdul Waheed Majid. Mais cette information n'a pas été confirmée par le ministère britannique des Affaires étrangères.

Ces dernières semaines, les autorités du Royaume-Uni ont fait part de leur inquiétude face à l'afflux de jihadistes britanniques en Syrie, au nombre de plusieurs centaines.

La prison centrale d'Alep, dans le nord de la Syrie, est tombée jeudi aux mains des rebelles avant d'être reprise le lendemain par les troupes du régime.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a fait état d'au moins 47 morts lors des combats dans et autour de la prison dont les rebelles cherchent à s'emparer depuis des mois.

jk/dh/sym

PLUS:hp