NOUVELLES

Brossard : Des résidents ne veulent pas de Porsche dans leur cour

12/02/2014 03:50 EST | Actualisé 13/04/2014 05:12 EDT

Des résidents de Brossard s'opposent à la venue d'un concessionnaire automobile Porsche près de chez eux. Les citoyens, qui craignent d'être dérangés par le va-et-vient, demandent la tenue d'un référendum sur la question.

Un texte d'Olivier Bachand Twitter Courriel

Le concessionnaire automobile Porsche souhaite s'établir sur le boulevard Taschereau, près du boulevard Pelletier. Il occuperait un terrain où se trouve actuellement une pharmacie et un magasin de meubles.

Plusieurs résidents de la rue San Francisco sont toutefois inquiets de l'arrivée de ce nouveau commerce tout juste devant chez eux.

Claude Dansereau, qui est propriétaire d'une maison depuis plus de 15 ans dans cette rue, craint notamment l'augmentation de la circulation dans le secteur.

Voisin indésirable

Pour empêcher la venue de ce voisin indésirable, 14 citoyens ont signé une demande d'approbation référendaire qui a été déposée au conseil municipal lors de la séance du 21 janvier dernier.

Environ 10% des électeurs du secteur devront signer un registre à l'hôtel de ville pour provoquer la tenue d'un référendum.

Ils souhaitent empêcher la Ville de Brossard d'adopter les changements de zonage nécessaires pour que le concessionnaire puisse s'établir.

L'instigateur de cette démarche est Daniel Cuerrier, qui s'est présenté en tant que conseiller indépendant lors des dernières élections municipales.

Il craint que les résidents du secteur soient aux prises avec les mêmes problèmes que ceux qui habitent près d'un concessionnaire Ford situé non loin de là. 

Selon Daniel Cuerrier, ces gens se plaignent du bruit ainsi que de la lumière et des caméras de sécurité qui pointent vers chez eux la nuit.

La Ville se fait rassurante 

De son côté, la Ville de Brossard se fait rassurante.

Le conseiller municipal du secteur touché, Alexandre Plante, note qu'un concessionnaire de voitures de luxe comme Porsche créera moins d'achalandage que d'autres types de concessionnaires.

Et il affirme que la Ville a pris des mesures pour protéger les résidents.

Le projet de règlement prévoit notamment qu'un aménagement paysager cachera le concessionnaire de la vue des résidents.

De plus, le garage ne comptera qu'une seule porte, qui ne sera pas située face aux maisons.

PLUS:rc