NOUVELLES

Un premier cas de polio recensé à Kaboul depuis la chute des talibans

11/02/2014 04:43 EST | Actualisé 13/04/2014 05:12 EDT

KABOUL - Une petite fille de Kaboul a contracté la polio, le premier cas diagnostiqué dans la capitale afghane depuis la chute des talibans en 2001, ont annoncé les autorités mardi.

Le ministère afghan de la Santé publique a indiqué qu'une campagne de vaccination avait été lancée et se concentrait principalement sur l'est de Kaboul, où vit la petite victime, prénommée Sakina.

Le docteur Kaneshka Baktash, porte-parole du ministère, a précisé que Sakina était partiellement paralysée. Elle a été diagnostiquée au Pakistan, où ses parents l'ont emmenée quand elle est devenue malade.

L'Afghanistan, le Pakistan et le Nigeria sont les seuls pays au monde où la polio reste endémique, bien que les cas aient diminué significativement en Afghanistan au cours des dernières années.

La majorité des cas recensés en Afghanistan sont liés au Pakistan, selon les responsables de la santé publique.

Abdul Sabor Nariman, porte-parole adjoint du ministère de la Santé publique, a laissé entendre que ce pourrait être le cas de Sakina, en soulignant que ses parents se rendaient souvent dans le pays voisin.

Les campagnes de vaccination antipolio au Pakistan ont été visées par des extrémistes, qui ont tué plusieurs agents de vaccination et des policiers chargés de les protéger.

Les talibans pakistanais s'opposent à la vaccination contre la polio et estiment que ces campagnes cachent des missions d'espionnage. Ils affirment aussi que le vaccin vise à rendre les musulmans stériles.

En Afghanistan, toutefois, les talibans affirment avoir donné leur accord pour que les employés du Croissant-Rouge mènent des campagnes de vaccination dans les régions qu'ils contrôlent.

PLUS:pc