NOUVELLES

Six journalistes ont été kidnappés en Libye au cours des derniers jours

11/02/2014 01:10 EST | Actualisé 13/04/2014 05:12 EDT

TRIPOLI, Libye - Six journalistes ont été kidnappés au cours des derniers jours dans la capitale libyenne, Tripoli.

L'un d'entre eux a depuis été relâché mais on demeure sans nouvelles des cinq autres, ont dit mardi une victime et des représentants des médias.

Les enlèvements se multiplient en Libye depuis la chute du régime Kadhafi en 2011. Ils ciblent habituellement des dirigeants mais des journalistes ont eux aussi été menacés et attaqués.

Lors du plus récent incident, des hommes vêtus d'uniformes militaires se sont emparés de Younis Ali Younis, un journaliste de l'agence de presse officielle LANA, a indiqué le directeur de l'agence, Abdel-Bassit Abdou-Diyah.

M. Younis a été libéré mardi. Il a raconté à l'Associated Press avoir été interrogé concernant les politiques de son agence, notamment en ce qui concerne les groupes armés présents dans la capitale. On lui avait bandé les yeux mais il n'a pas été maltraité.

Dimanche, cinq journalistes de Libya Al-Wataniya, la chaîne officielle de la ville de Sabha, dans le sud du pays, ont été enlevés alors qu'ils arrivaient de l'aéroport de Tripoli. Le père d'un des journalistes dit être sans nouvelles de son fils.

L'agence LANA a blâmé le ministère de l'Intérieur pour ces enlèvements, en lui reprochant d'être incapable d'assurer la sécurité dans la capitale.

PLUS:pc