NOUVELLES

Londres ou Paris ? Obama refuse de choisir, comme entre ses filles

11/02/2014 01:49 EST | Actualisé 13/04/2014 05:12 EDT

Londres ou Paris ? Quel est le meilleur ami de Washington ? Barack Obama refuse de choisir. Comme il refuserait de choisir entre ses deux filles, Sasha et Malia.

"J'ai deux filles. Et elles sont toutes les deux splendides et merveilleuses. Je ne choisirais jamais entre elles. Et c'est comme ça que je l'entends avec mes extraordinaires partenaires européens. Tous sont merveilleux à leur manière", a expliqué mardi avec un grand sourire le président des Etats-Unis lors d'une conférence de presse commune avec son homologue François Hollande.

Le président français, en visite d'Etat aux Etats-Unis de lundi jusqu'à mercredi, a réfuté pour sa part une volonté de la France d'obtenir un "statut particulier" auprès des Etats-Unis, évoquant lui aussi ses enfants.

"J'ai quatre enfants. Ce qui rend plus compliqué encore les choix. Mais nous ne prétendons pas à un statut particulier", a déclaré M. Hollande.

"Il ne s'agit pas d'établir un ordre de préférence, tout simplement d'être utile au monde", a-t-il ajouté. "Ce qui fait que l'amitié entre la France et les Etats-Unis a un sens, c'est qu'elle peut porter des valeurs à l'échelle du monde", a-t-il fait valoir.

M. Obama a toutefois souligné que "l'alliance franco-américaine n'a jamais été aussi forte".

"Et la coopération que nous voyons dans toute une série de sujets est plus profonde qu'elle ne l'était, je pense, il y a encore cinq ans, dix ans, vingt ans", a-t-il poursuivi.

"Et c'est bon pour la France, c'est bon pour les Etats-Unis, c'est bon pour le monde".

bur-are/bdx

PLUS:hp