NOUVELLES

Les éoliennes peuvent changer localement la météo mais sans impact sur le climat en Europe (étude)

11/02/2014 11:00 EST | Actualisé 13/04/2014 05:12 EDT

Les grandes fermes éoliennes peuvent modifier localement la température et les précipitations, mais l'impact des installations en Europe restera insignifiant sur le climat global à l'échelle du continent, conclut une étude publiée mardi.

Ces dernières années, des études ont mis en évidence des effets possibles des grandes installations éoliennes sur la météorologie, mais les effets à plus grande échelle n'ont pas été bien quantifiés, souligne cette étude publiée par des chercheurs français dans la revue Nature Communications.

"A proximité de telles fermes, une augmentation significative des températures, en particulier la nuit, avait été observée. Il s'avère que durant la nuit, les éoliennes brassent davantage l'atmosphère que pendant la journée, ce qui limite le refroidissement près du sol", rappelle le CNRS dans un communiqué.

Une équipe de chercheurs, conduite par Robert Vautard, spécialiste des simulations climatiques au Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (LSCE), a comparé des simulations climatiques jusqu'en 2020 réalisées sans et avec l'effet des éoliennes, en se basant sur "un scénario réaliste prévoyant le doublement de la production éolienne d'ici 2020, conformément aux engagements des pays européens", indique le CNRS.

Conclusion principale: "les différences introduites par les éoliennes restent très faibles par rapport à la variabilité naturelle du climat".

Dans certaines régions, principalement en hiver, des écarts de température pouvant atteindre 0,3°C sont possibles, tout comme une "baisse de quelques pourcents des cumuls de précipitations saisonnières, de 3 à 5% au maximum", expliquent les auteurs. Mais ces différences restent "nettement plus faibles" que les différences de températures ou de précipitations d'un hiver sur l'autre et leur effet est surtout bien moindre que celle des gaz à effet de serre à l'origine du changement climatique.

Les énergies renouvelables doivent représenter 20% du bouquet énergétique européen en 2020.

Il y a aujourd'hui plus de 115 gigawatt (GW) de capacités éoliennes installées dans l'Union européenne, permettant de répondre à 8% de la demande en électricité, selon les données de l'Association européenne de l'énergie éolienne (EWEA). L'Allemagne, leader européen, et l'Espagne abritent près de 50% des installations, selon cette association.

alu/fa/pad

PLUS:hp