NOUVELLES

La patineuse Jessica Hewitt l'échappe belle après avoir fait une culbute en vélo

11/02/2014 06:44 EST | Actualisé 13/04/2014 05:12 EDT

SOTCHI, Russie - On n'a pas dû voir ça souvent aux Jeux olympiques d'hiver: un athlète qui prend une culbute en vélo, et même pas sur une surface glacée!

Jessica Hewitt, patineuse de vitesse canadienne sur courte piste, a évité le pire, samedi dernier, aux Jeux de Sotchi.

Hewitt utilisait une de la quinzaine de bicyclettes que la délégation canadienne rend disponibles aux athlètes au village olympique d'Adler, où il n'y a pas un flocon de neige au sol, quand elle a été victime d'un accident bête.

L'athlète native de Langley, en C.-B., s'est accrochée sur une tige de métal qui sortait du sentier qu'elle a emprunté, au retour d'une séance d'entraînement en solitaire, et elle s'est retrouvée face contre terre. Plus de peur que de mal, heureusement. Elle a pu se rendre d'elle-même à destination, où le personnel médical canadien lui a prodigué des soins.

Hewitt n'a subi que des blessures superficielles à un genou et au visage -- elle arborait d'ailleurs des marques éloquentes lundi, à l'amorce de la compétition de courte piste au Palais des sports de glace Iceberg.

Pince-sans-rire, l'athlète âgée de 27 ans, qui demeure à Montréal avec son amoureux québécois, n'a pas perdu son sens de la répartie.

«Ce n'est rien. Vous devriez voir l'autre gars!» lance-t-elle à ses interlocuteurs curieux de savoir ce qui lui est arrivé.

Sur la glace, l'incident ne l'a pas affectée du tout. Elle s'est qualifiée aux quarts de finale de l'épreuve de 500 mètres, en plus d'aider le relais canadien à accéder à la finale du 3000 mètres.

PLUS:pc