NOUVELLES

Haïti lance programme pour enregistrer les migrants haïtiens apatrides

11/02/2014 05:59 EST | Actualisé 13/04/2014 05:12 EDT

PORT-AU-PRINCE, Haïti - Le gouvernement haïtien lance un programme visant à aider des milliers de personnes qui risquent de se retrouver apatrides, après l'adoption d'une loi en République dominicaine qui a pour effet de retirer leur citoyenneté aux migrants d'origine haïtienne.

La radio privée Radio Métropole a rapporté mardi que Jean Baptiste Saint-Cyr, directeur du Bureau national de l'identification, avait annoncé un programme qui permettra d'enregistrer les personnes d'origine haïtienne vivant en République dominicaine et dans les îles Turks-et-Caïcos. Le projet commencera le mois prochain.

Dans le cadre de ce programme, a expliqué M. Saint-Cyr, des employés du gouvernement haïtien se rendront dans les régions isolées de la République dominicaine et dans l'île de Providenciales, aux Turks-et-Caïcos, où vit également une importante communauté haïtienne sans documents d'identité.

Le programme d'enregistrement, qui coûtera 2,5 millions $ US, sera aussi mené dans d'autres pays où vivent des migrants haïtiens, a indiqué M. Saint-Cyr.

L'automne dernier, un tribunal dominicain a révoqué la citoyenneté des personnes d'origine haïtienne, même celles qui sont nées en République dominicaine. Le jugement a aggravé les relations déjà tendues entre les deux pays voisins, suscitant les condamnations des groupes de défense des droits de la personne et provoquant des manifestations et des campagnes de boycottage en Haïti.

Les deux pays ont entamé des discussions à huis clos cette année dans une volonté d'apaiser les tensions liées à ce jugement et de résoudre d'autres questions liées au commerce, à la migration et à la sécurité frontalière.

PLUS:pc