NOUVELLES

Faire payer les fumeurs

11/02/2014 04:44 EST | Actualisé 12/04/2014 05:12 EDT

Le budget fédéral compte de nombreux engagements qui visent les consommateurs, mais peu de mesures concrètes à court terme, à l'exception de la hausse de la taxe sur le tabac. Les fumeurs financeront en partie les quelques nouvelles dépenses du budget de Jim Flaherty; le paquet de cigarettes coûtera 50 ¢ de plus, et ce, dès minuit, mercredi.

Un texte d'Éric Larouche Twitter Courriel

D'ici six ans, le gouvernement canadien compte engranger quelque 3,3 milliards de dollars de plus en revenus fiscaux en modifiant sa taxation du tabac, notamment en l'indexant selon l'inflation dès le 1er décembre 2019.

En contrepartie, le gouvernement prévoit consacrer 24 millions de dollars de plus en 2014-2015 pour lutter contre la contrebande de tabac.

Au Québec, la Coalition québécoise pour le contrôle du tabac a applaudi la décision du gouvernement. « Les taxes sur les produits du tabac représentent l'une des mesures les plus efficaces pour dissuader l'ensemble de la population du tabagisme, en plus de créer des revenus supplémentaires qui peuvent être investis dans la santé. Pour les groupes de santé, chaque hausse est une bonne nouvelle », dit Flory Doucas, porte-parole de la Coalition, par voix de communiqué.

Améliorer la salubrité

Quelque 200 inspecteurs seront embauchés par l'Agence canadienne d'inspection des aliments pour améliorer la salubrité grâce à un investissement supplémentaire de 153,6 millions de dollars sur cinq ans.

D'ici 2019, le gouvernement veut aussi établir un réseau d'information sur la salubrité des aliments, qui reliera le fédéral, les provinces et les laboratoires privés, pour identifier plus rapidement les risques de contamination.

Internet l'an prochain

Plus de communautés rurales et éloignées auront accès à Internet à haute vitesse à partir de 2015, a promis le ministre Flaherty, qui consacre quelque 305 millions de dollars sur cinq ans pour élargir ce service. Jusqu'à 280 000 ménages, notamment dans le Nord canadien, pourraient en profiter.

Le budget ne précise pas comment le gouvernement compte arriver à offrir Internet à haute vitesse à un plus grand nombre des Canadiens, soulignant qu'Ottawa « fournira de plus amples précisions sur le nouveau programme au cours des prochains mois ». Les dépenses pour élargir l'accès à Internet haute vitesse commenceront en 2015.

Plusieurs engagements

Le ministre Flaherty a aussi réitéré l'intention de son gouvernement de réduire les frais d'itinérance en téléphonie cellulaire à l'intérieur du Canada et d'imposer des pénalités aux entreprises récalcitrantes.

Le gouvernement compte également adopter des mesures législatives pour contrer les différences de prix non justifié entre les mêmes produits vendus au Canada et aux États-Unis, une fois le rajustement en fonction du taux de change et des taxes de vente effectué.

De plus, le gouvernement s'engage à accroître « l'équité et la transparence sur le marché des cartes de crédit », sans toutefois préciser comment il compte y arriver.

Enfin, le fédéral promet aussi d'interdire aux entreprises de facturer l'envoi de factures par la poste. Pour inciter leurs clients à privilégier les factures électroniques, certaines entreprises imposent des frais supplémentaires pour l'envoi de relevés mensuels. Cette pratique qui touche entre autres le secteur des télécommunications et le secteur financier sera éventuellement proscrite.

PLUS:rc