NOUVELLES

Début de rencontres historiques entre Taïwan et la Chine

11/02/2014 10:18 EST | Actualisé 13/04/2014 05:12 EDT

Le ministre taïwanais des Affaires continentales, Wang Yu-chi, et le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Zhang Zhijun, étaient réunis mardi à l'occasion des discussions officielles les plus importantes entre leurs deux pays depuis plus d'un demi-siècle.

Les entretiens ont été entamés à Nankin, ville de l'est de la Chine. L'endroit est symbolique puisqu'il fut la capitale du pays jusqu'au repli des nationalistes jusqu'à l'île de Taiwan, en 1949, repoussés par les communistes qui allaient par la suite proclamer la République populaire de Chine.

Bien que les questions politiques sensibles ne seront probablement pas abordées, les parties sont optimistes quant à la création de bureaux de représentation.

Au-delà des affaires économiques et commerciales, ces entretiens marquent aussi un pas vers le développement d'un dialogue bilatéral jusque-là inexistant. Wang parlé d'une « occasion inimaginable dans le passé ».

L'automne dernier, le président chinois Xi Jinping avait déclaré qu'une solution politique au conflit Chine-Taiwan ne pourrait attendre indéfiniment, alors que son homologue taïwanais Ma Ying-jeou ne voyait au contraire pas d'urgence à se concentrer pour l'instant sur les aspects commerciaux.

La Chine souhaite encore et toujours la réunification avec l'île rebelle de Taiwan, mais n'utilisera pas ces discussions dans le but d'atteindre cet objectif.

PLUS:rc