NOUVELLES

Charbonneau: différences entre la FTQ-Construction et le Conseil provincial

11/02/2014 04:54 EST | Actualisé 13/04/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Devant la Commission Charbonneau, mardi, Paul Faulkner, le nouveau directeur général du Conseil provincial, a commencé à expliquer les différences de structures entre son organisation syndicale et celle de la FTQ-Construction.

Le Conseil provincial du Québec des métiers de la construction, souvent appelé l'International parce qu'il est rattaché aux grands syndicats américains, est bien moins connu que la FTQ-Construction, au Québec, bien qu'il soit presque aussi puissant dans le milieu de la construction.

Il s'agit de la deuxième organisation syndicale quant au nombre de membres au Québec. La FTQ-Construction représente 43,9 pour cent des ouvriers, selon les données du dernier scrutin syndical de juillet 2012, et le Conseil provincial: 24,4 pour cent.

Tout comme leur équivalent à la FTQ-Construction, les sections locales du Conseil provincial ont fait du placement syndical, notamment à la section locale 144 des tuyauteurs.

M. Faulkner a notamment expliqué que les sections locales sont indépendantes du Conseil provincial. Elles sont toutefois dépendantes de leur association internationale. Cette association internationale peut même mettre sous tutelle une section locale, congédier son gérant d'affaires et organiser une élection, a-t-il précisé.

Son témoignage se poursuit mercredi.

PLUS:pc