NOUVELLES

Budget fédéral : le maire de Montréal inquiet

11/02/2014 04:28 EST | Actualisé 12/04/2014 05:12 EDT

Dans son budget qu'il vient de déposer à Ottawa, le gouvernement fédéral annonce qu'il consacrera 616 millions de dollars aux infrastructures de Montréal :

- 378 M$ sur deux ans pour la remise en état des ponts fédéraux de l'île de Montréal

- 165 M$ sur deux ans pour la construction du nouveau pont Champlain

-  et 73 M$ sur deux ans pour améliorer les ports régionaux et pour petites embarcations

Le maire Coderre se pose des questions

Le ministre des Finances, Jim Flaherty, ne ventile toutefois pas les sommes allouées aux ponts, ce qui provoque beaucoup de questionnements.

« À part le 50 cents de plus pour la cigarette, je trouve qu'ils n'en ont vraiment pas mis assez dans les infrastructures. Je m'attendais à plus et à mieux. On met 1,3 milliard au niveau des ponts et des infrastructures, mais y a pas de modalité comme telle », dit le maire de Montréal, Denis Coderre. 

Ce dernier ne comprend d'ailleurs pas pourquoi Ottawa consacre autant d'argent - 378 M$ - pour remettre en état les ponts fédéraux. Il se demande si Ottawa ne cache pas des informations.

Il croit également qu'Ottawa pourrait vouloir préparer la population à ce que le pont ne soit pas prêt en 2018, puisque le gouvernement n'accorde que 165 M$ sur deux ans pour la construction du nouveau pont Champlain.

M. Coderre est également inquiet de l'impact que pourrait avoir le déclenchement d'élections au Québec sur les négociations entourant le futur pont Champlain.

« Maintenant je lance un appel à Québec aussi, parce que si on s'en va en campagne électorale, c'est à partir du premier avril. Vous savez comme moi que le diable est dans les détails. Quand ils vont se mettre à négocier le protocole d'entente, comment ça va se faire? Est-ce que tout va être bloqué parce qu'on s'en va en campagne électorale au provincial? » se demande-t-il.

De son côté, le président de la Fédération canadienne des municipalités et maire de l'arrondissement de Lachine, Claude Dauphin, a réagi au budget en disant qu'il fallait se réjouir qu'il y ait de l'argent pour le pont Champlain dans le budget. 

« Comme l'an passé dans le budget, on parle spécifiquement du pont Champlain. On réitère que ce sera sous forme de PPP, on réitère qu'il sera à péage. Il y un débat la dessus entre Montréal, la Communauté métropolitaine et le gouvernement fédéral. La bonne nouvelle c'est qu'il va se construire avec de  l'argent dans le budget ».

Un pont payant

Le ministre des Infrastructures et lieutenant politique de Stephen Harper pour le Québec, Denis Lebel, a répété lui que le pont Champlain serait à péage : 

« C'est un projet entre trois et cinq milliards de dollars. C'est le seul endroit au pays où il y a des ponts dans une province qui appartiennent au Canada. En même temps, on va bâtir un pont entre Windsor et Détroit, qui est un pont international où il y aura du péage. Pour nous, il est important d'avoir un principe d'utilisateur-payeur. On ne changera pas là-dessus, c'est dans le budget », a-t-il dit.

PLUS:rc