NOUVELLES

Brésil: Scolari regrette la mort du caméraman

11/02/2014 02:40 EST | Actualisé 13/04/2014 05:12 EDT

Le sélectionneur de l'équipe du Brésil Luiz Felipe Scolari a présenté mardi ses condoléances à la famille du caméraman, victime de mort cérébrale lundi des suites de ses blessures dans une manifestation jeudi dernier.

"Nous sommes très affectés au sein de l'encadrement technique de ce qui est arrivé à votre confrère", a-t-il dit aux journalistes présents à sa conférence de presse à Rio de Janeiro, après la présentation d'une liste partielle de joueurs pour le match amical contre l'Afrique du Sud à Johannesburg le 5 mars.

"Je me souviens des nombreuses fois où il était parmi vous à couvrir" les conférences de presse pour la télévision Bandeirantes, a-t-il ajouté.

"Nous voulions exprimer notre chagrin et notre appui à sa famille, et nous espérons que cela ne se reproduira plus au Brésil, pour personne, et que les choses restent pacifiques et équilibrées", a aussi déclaré "Felipao", qui a eu une pensée pour "ce gars qui était avec vous et ne l'est plus maintenant".

Santiago Andrade (49 ans) avait été frappé en pleine tête par un feu d'artifice allumée par un manifestant en direction des forces de l'ordre. La police a identifié le suspect, un manifestant de 23 ans dont le portrait a été diffusé.

Les manifestants, qui protestaient contre la hausse du prix du ticket de bus à Rio, avaient envahi la gare centrale de la ville et le mouvement s'était terminé par de violents affrontements avec la police, dans le droit fil des fins de manifestations depuis le massif soulèvement de juin dernier.

jt-ybl/hdz/sk

PLUS:hp