NOUVELLES

Une facture salée pour les propriétaires de fosses septiques

10/02/2014 03:09 EST | Actualisé 11/04/2014 05:12 EDT

La Ville de Québec a modifié sa tarification pour la vidange des fosses septiques faisant exploser la facture des quelque 2400 propriétaires qui ne sont pas reliés au réseau d'égout municipal. Les coûts seront jusqu'à 10 fois plus élevés d'ici trois ans.

Des résidents du secteur de Val-Bélair, entre autres, verront leur facture passer de 70 $ à plus de 700 $ par année pour la vidange de leur fosse septique.

« C'est un gros coup quand tu es retraité, parce que les pensions, elles ne remontent pas, C'est rough à prendre. On va couper quelque part », se résigne un résident de la rue du Sentier, Jocelyn Gravel.

« Je trouve qu'on hypothèque mon avenir. Mettons que vous voulez vendre votre maison, comment je peux faire pour revendre ça? En expliquant des coûts exorbitants comme ça, avec aucun service? Je suis découragée », s'inquiète sa voisine Diane Verret. Tous deux ont appris la nouvelle en recevant leur avis d'imposition, il y a quelques jours.

La hausse des tarifs était inévitable, justifie la Ville, puisque les tarifs n'ont pas été modifiés depuis 2007 et qu'ils ne correspondent plus au coût réel de la vidange, qui doit être réalisée plusieurs fois par année dans certains cas.

« Avec les années, on a réalisé que les coûts avaient quintuplé et qu'il y avait un sérieux déficit », soutient le porte-parole Jacques Perron.

Afin de réduire l'impact pour les résidents touchés, la Ville a décidé de l'étaler sur trois ans. Le règlement doit être adopté lors du prochain conseil municipal le 17 février. Diane Verret paiera donc environ 250 $ de plus pour l'année 2014.

Reste que pour cette propriétaire et son voisin, cette hausse est inacceptable, d'autant plus qu'ils ont peu de services dans leur secteur : il n'y a pas de transport en commun, leur rue n'est pas complètement asphaltée, il n'y a pas de réseau d'égout et le camion qui fait la collecte des ordures ne dessert pas toute la rue.

Les citoyens de la rue du Sentier veulent aller se faire entendre lors du prochain conseil municipal.

PLUS:rc