NOUVELLES

Un réseau de combats de coqs est démantelé aux dans l'État de New York

10/02/2014 02:37 EST | Actualisé 12/04/2014 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Plus de 3000 oiseaux ont été secourus quand un réseau de combats de coqs a été démantelé dans l'État de New York le week-end dernier.

Il s'agirait d'une des plus importantes opérations du genre jamais réalisées aux États-Unis.

L'opération «Angry Birds» a frappé simultanément des emplacements de Queens, Brooklyn et du comté d'Ulster, avec la collaboration de la Société américaine de prévention de la cruauté envers les animaux.

Les spectateurs devaient acquitter des droits d'entrée pour assister, pendant toute la nuit, à des combats organisés dans un sous-sol. De l'alcool était vendu illégalement sur place et les paris placés sur les coqs pouvaient atteindre 10 000 $ US.

Soixante-dix personnes ont été arrêtées dans Queens pendant qu'une cinquantaine d'oiseaux étaient saisis du sous-sol d'une animalerie de Brooklyn. Le propriétaire du commerce a été épinglé et devra répondre de multiples accusations.

Les autorités ont aussi frappé une ferme de 90 acres à Plattekill, où ils ont trouvé quelque 3000 oiseaux. Les propriétaires de la ferme entraînaient apparemment des coqs de combat pour des amateurs provenant notamment du New Jersey, de la Pennsylvanie, du Connecticut et du Massachusetts.

Dans l'État de New York, l'organisation de combats de coqs est passible d'une peine de quatre ans de prison et d'une amende de 25 000 $ US. Les spectacteurs pourraient écoper d'une année de prison et d'une amende de 1000 $ US.

PLUS:pc