NOUVELLES

Sotchi 2014: le CIO réprimande des athlètes ayant rendu hommage à une personne décédée

10/02/2014 05:37 EST | Actualisé 12/04/2014 05:12 EDT

SOTCHI, Russie - Le Comité international olympique a réprimandé des athlètes qui ont décidé de rendre hommage à une personne décédée.

Le CIO a indiqué lundi avoir acheminé une lettre au Comité olympique de la Norvège après que des membres de la délégation féminine de ski de fond eurent porté des brassards noirs, samedi, pour commémorer le décès du frère d'un coéquipier, survenu à la veille du début des Jeux de Sotchi.

Il a aussi informé les skieurs acrobatiques qu'ils ne pourront pas porter des autocollants sur leur casque en hommage à la skieuse canadienne Sarah Burke, qui est décédée à la suite d'une chute à l'entraînement il y a deux ans.

«Nous croyons que les compétitions, qui sont une célébration du sport, ne sont pas le bon endroit pour faire ce genre de choses, a déclaré le porte-parole du CIO Mark Adams. Nous voulons séparer les deux choses.»

Burke est décédée le 19 janvier 2012, neuf jours après avoir chuté lors d'un entraînement en demi-lune à Park City, dans le Utah. Elle était âgée de 29 ans.

Burke a joué un rôle important pour l'inclusion des femmes dans les disciplines de ski acrobatique aux X-Games et aux Jeux olympiques. Certains athlètes voulaient poser des autocollants sur leur casque en son honneur, mais le CIO a dit non.

Adams a dit que le CIO était «très sympathique» envers Burke et qu'il souhaitait aider les athlètes à organiser une cérémonie ou une conférence de presse au Village olympique, mais pas sur un site de compétition.

«Nous croyons sincèrement qu'elle est une personne importante à honorer», a-t-il dit.

La Canadienne Roz Groenewoud s'est présentée aux Jeux olympiques en sachant déjà qu'elle ne pourrait pas porter un autocollant honorant Burke sur son casque.

Âgée de 24 ans, Groenewoud a triomphé aux X-Games en 2012, moins de 10 jours après le décès de son amie. Elle porte habituellement un collant rouge sur lequel est écrit simplement «Sarah» et un collier avec un flocon de neige argenté, le même flocon que Burke avait tatoué sur son pied.

Elle avait indiqué avant les Olympiques qu'elle évaluait d'autres options, comme broder le même motif ou le flocon à l'intérieur de son casque.

«J'essaie de trouver un moyen de garder le même lien avec elle en vie aux Olympiques, à l'intérieur des règles et des politiques des Olympiques», a dit Groenewoud, qui portera son pendentif en Russie.

Les Norvégiens ont porté des brassards noirs samedi, lors du skiathlon de 15 kilomètres, la première épreuve de ski de fond des Jeux.

Le Comité olympique norvégien a reçu une lettre du CIO indiquant que le geste allait à l'encontre des règles qui empêchent le port de symboles sur les uniformes olympiques ou sur l'équipement. Le CIO a demandé à l'équipe norvégienne de ne pas le faire à nouveau.

Adams n'a pas élaboré sur les détails de la lettre, ajoutant que le «dossier est clos».

Le secrétaire général du Comité olympique norvégien, Inge Andersen, a dit qu'il était frustré par la décision et qu'il prévoyait porter sa cause jusqu'aux «plus hautes instances» du CIO.

Le CIO a une position très stricte contre toute manifestation lors des compétitions. Il craint que de permettre à une personne de souligner un message qui n'est pas lié aux Jeux olympiques encouragera d'autres personnes à le faire pour leur propre gain.

INOLTRE SU HUFFPOST

Sotchi 2014 en photos