NOUVELLES

Six ans de prison pour un prédateur sexuel

10/02/2014 05:35 EST | Actualisé 12/04/2014 05:12 EDT

Un prédateur sexuel de Québec qui utilisait Facebook pour leurrer des enfants est condamné à six ans de prison.

Olivier Roy, un jeune père de famille, avait créé trois profils Facebook pour entrer en contact avec des jeunes de 11 et de 12 ans.

Il a eu des centaines de discussions à caractère sexuel avec au moins sept victimes, en plus de rencontrer une fillette de 12 ans avec qui il a eu une relation sexuelle.

Pour parvenir à ses fins, Olivier Roy se servait de deux profils Facebook de garçon et un autre de fillette. Il a ainsi pu convaincre les enfants de se masturber et de lui décrire leurs gestes.

En rendant la peine, le juge Alain Morand a noté qu'Olivier Roy profitait de sa petite taille et de son air jeunot pour convaincre les victimes. Ces dernières croyaient avoir un lien amoureux avec un cégépien de 18 ans.

La Couronne avait réclamé une peine de sept ans de prison, alors que la défense proposait trois ans.

En plus d'avoir été condamné à six ans de prison, Olivier Roy sera inscrit au tableau des délinquants sexuels.

À sa sortie de prison, il ne pourra ni occuper d'emploi où il sera en contact avec des enfants, ni utiliser Internet.

PLUS:rc