NOUVELLES

Rob Ford dit avoir menti sur sa consommation de drogue parce qu'il était honteux

10/02/2014 11:18 EST | Actualisé 12/04/2014 05:12 EDT

TORONTO - Dans sa nouvelle émission de radio diffusée sur le site web YouTube, le maire de Toronto, Rob Ford, a expliqué qu'il avait menti dans le passé concernant sa consommation de drogue parce qu'il en avait honte.

«Est-ce que j'ai essayé des drogues? Oui, je l'ai fait. Pourquoi j'ai menti? Je crois que tout le monde a déjà menti, et je l'ai fait parce que j'étais honteux», a dit le maire Ford, tout en regardant droit dans l'oeil de la caméra. «Je ne voulais pas dire la vérité. C'est la seule réponse que je peux vous donner. Je ne peux pas être plus honnête que ça.»

Le conseiller municipal Doug Ford a partagé avec son frère le micro de l'émission «Ford Nation» qui est diffusée en ligne depuis lundi.

La déclaration du maire Ford faisait suite à une question envoyée par une auditrice de Bangkok, en Thaïlande. Celle-ci lui demandait pourquoi il n'avait pas dit la vérité concernant son «problème de consommation de drogue» lorsqu'il avait été questionné par les journalistes, en mai, à la suite de la découverte de la vidéo sur laquelle on le voit fumer du crack.

Ce n'est que quelques mois plus tard, en novembre, que M. Ford a avoué avoir déjà consommé du crack alors qu'il était intoxiqué par l'alcool. «Je ne suis pas un toxicomane, je ne prends pas de drogues. Est-ce que je l'ai fait dans le passé? Oui», avait alors dit le maire Ford.

«Lorsqu'ils me posent la question, c'est très, très humiliant devant le monde entier de dire oui», a-t-il expliqué lundi lors de son émission web.

Le scandale de la consommation de cocaïne est l'une des controverses ayant propulsé le maire Ford sous les projecteurs à l'international. M. Ford a également tenu des propos crus à caractère sexuel en direct à la télévision, et a été récemment filmé en colère proférant des jurons jamaïcains et d'autres propos déplacés, qui s'en prenaient notamment au chef de la police de Toronto.

Le conseil municipal de Toronto a voté, en novembre dernier, le retrait de la plupart des pouvoirs du maire Ford.

L'émission de M. Ford sur YouTube lui donne une nouvelle occasion de porter son message directement auprès de l'électorat.

Il y a quelques mois, l'émission dominicale de radio animée par les frères Ford a été retirée par la station NewsTalk 1010, et une émission de télévision sur Sun News, aussi appelée «Ford Nation», a été annulée rapidement, en raison des coûts de production.

Dans un extrait de sa nouvelle émission, le maire Ford incite les auditeurs à faire fi de ses problèmes personnels. «S'il-vous-plaît, jugez-moi sur mon bilan, pas sur ma vie personnelle», a-t-il fait valoir.

Un site vidéo consacré uniquement à servir de contrepoids à la nouvelle émission du maire Ford a été lancé. «Ford Nation Rebuttal» («réfutation») avait déjà diffusé lundi plus de trois minutes de vidéos des déclarations controversées et des scandales entourant Rob Ford remontant à son passé comme simple conseiller municipal.

PLUS:pc