POLITIQUE

Rob Ford admet finalement avoir « menti »

10/02/2014 07:21 EST | Actualisé 12/04/2014 05:12 EDT
CP/GNM

« Tout le monde a déjà menti. » C'est ainsi que le maire de Toronto explique, lundi, dans sa nouvelle émission sur YouTube pourquoi il a nié durant des mois avoir consommé du crack.

Il ajoute qu'il était « humilié », mais assure à nouveau qu'il n'est pas un toxicomane.

Jusqu'à maintenant, le maire affirmait qu'il n'avait pas menti. Il soutenait qu'il était passé aux aveux seulement en novembre dernier, parce que les journalistes ne lui avaient pas posé la bonne question dans les mois précédents. 

Le maire adjoint Norm Kelly a jugé cette explication insuffisante, expliquant que M. Ford avait eu plusieurs chances de corriger le tir dans le passé. Il a ajouté que ça semblait être « un problème continuel » chez lui.

À l'approche du scrutin à la mairie d'octobre prochain, Rob Ford demande aussi aux Torontois dans son émission appelée Ford Nation, en référence au nom de ses partisans, de « me juger selon mon bilan, pas sa vie personnelle ».

Le maire coanime l'émission avec son frère et conseiller municipal Doug Ford.

Extrait de Ford Nation :

Les Ford se tournent vers YouTube après que leur émission télé eut été annulée après seulement un épisode l'an dernier. Le télédiffuseur, SunTV, avait affirmé à l'époque que l'émission nécessitait trop de temps de montage.

Auparavant, en novembre dernier, la station de radio News1010 avait mis fin à l'émission dominicale des frères Ford, après que le maire eut admis avoir déjà fumé du crack. La station affirmait qu'il s'agissait d'une décision prise d'un « commun accord ».

Saoul et drogué à Vancouver?

La nouvelle confession du maire Ford au sujet de sa consommation de crack survient alors que le Toronto Star alléguait dans son édition de samedi qu'il avait tenu des « propos incohérents » et se grattait à répétition après avoir passé plus d'une heure, seul, dans une toilette d'un bar de Vancouver au début du mois.

Après la fermeture de l'établissement, il aurait ensuite commandé des tournées de diverses boissons alcoolisées en compagnie de trois autres personnes.

Plus tôt dans la soirée, la police lui avait remis un billet d'infraction pour avoir traversé illégalement la rue. Il dit avoir été « ciblé » par la GRC, mais n'a pas commenté les autres allégations.

Le maire Ford s'était rendu à Vancouver pour les funérailles de la mère d'un ami. 

INOLTRE SU HUFFPOST

Best Rob Ford GIFs