NOUVELLES

Paris-Roubaix, Tour des Flandres: en 2014, Tom Boonen chasse les records

10/02/2014 10:22 EST | Actualisé 12/04/2014 05:12 EDT

Le Belge Tom Boonen, qui espère être épargné par les coups du sort après une année 2013 "à oublier", part à la chasse aux records et vise en 2014 un cinquième succès à Paris-Roubaix et un quatrième au Tour des Flandres, ce qui en ferait dans les deux cas le seul recordman.

"J'ai déjà une carrière unique mais j'espère la rendre plus unique encore", affirme "Tornado Tom", 33 ans, vainqueur lundi de la 2e étape du Tour du Qatar, son 21e succès d'étape dans l'Emirat. Un succès qui "redonne confiance" au protégé de Patrick Lefevere qui a accumulé les coups durs en 2013.

"L'an dernier à pareille époque, je soignais à l'hôpital une infection au coude gauche avec la crainte réelle d'une amputation. Cette blessure m'avait diminué pour les six mois suivants", se souvient l'ancien champion du monde (2005).

Il y eu ensuite des chutes à Gand-Wevelgem et au Tour des Flandres puis une fin de saison gâchée par une blessure à la selle. Un peu trop pour un coureur qui n'a remporté qu'une course l'an passé, une étape du Tour de Wallonie.

"Tout cela est aujourd'hui oublié, prétend Boonen. J'ai repris l'entraînement très tôt car j'avais du temps à rattraper. Mais je me suis aussi beaucoup reposé. Et je me sens très en forme, mieux que prévu même", assure-t-il.

Des propos corroborés par une excellente prestation au Tour de San Luis en Argentine il y a deux semaines et par la belle impression qu'il dégage sur les routes du Qatar.

"Envie du Tour"

"C'est dans six semaines qu'il faudra être au sommet, rappelle toutefois le Flamand qui voudrait faire taire ceux qui l'estiment en perte de vitesse.

"En 2012 déjà, j'entendais dire que j'étais sur la pente descendante. J'avais répondu sur le vélo", rappelle Boonen qui avait signé cette année-là un quadruplé GPE3, Gand-Wevelgem, Paris-Roubaix et Tour des Flandres.

"Je me sens aussi bien qu'il y a deux ans ce qui signifie que je devrais pouvoir rivaliser avec Fabian Cancellara et Peter Sagan sur ces classiques", note Boonen. "En ce moment, je n'ai que deux courses en tête: le Tour des Flandres et Paris-Roubaix. Chez Omega Pharma, nous ne débutons jamais une course avec un leader absolu. Mais si je continue à évoluer favorablement, je serai un des hommes à battre dans ces courses", se persuade-t-il.

Un 5e succès dans l'Enfer du Nord en ferait le seul recordman de victoires. Il partage le record actuel de quatre succès avec son compatriote Roger De Vlaeminck.

Une quatrième victoire au Ronde (Tour des Flandres) le rendrait également unique en le plaçant une marche au-dessus des Buysse, Magni, Leman et Museeuw.

"J'ai reconnu le nouveau tracé de la finale. Avec le Koppenberg placé plus près de l'arrivée et des temps de récupération plus courts, la fin de course sera sans doute plus emballante, ce qui m'est favorable je pense", pense-t-il.

Une fois les classiques du printemps passées, Boonen se tournera vers le Tour de France qu'il n'a plus disputé depuis 2011. "L'envie du Tour est revenue. Quand j'ai vu mes amis perdre le contre-la-montre par équipes l'an passé, j'ai eu mal au coeur. Et puis, avec Mark Cavendish présent, je peux courir décontracté, ce que je ne pouvais pas faire en tant que leader les années précédentes", conclut le Belge.

bnl/bvo

PLUS:hp