NOUVELLES

Nucléaire: l'Iran a développé une centrifugeuse 15 fois plus puissante

10/02/2014 06:38 EST | Actualisé 12/04/2014 05:12 EDT

L'Iran a affirmé lundi avoir développé un nouveau type de centrifugeuse "15 fois plus puissante" que celle de la première génération actuellement en service dans les sites d'enrichissement d'uranium.

Après la conclusion de l'accord de Genève le 24 novembre, "nous avons révélé l'existence d'une centrifugeuse qui a surpris les Occidentaux mais nous l'avons imposée dans le cadre de nos activités de Recherche et développement" à Natanz, a déclaré le chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA), Ali Akbar Salehi, cité par le site internet de la télévision d'Etat.

"Cette centrifugeuse a une puissance 15 fois plus importante que les centrifugeuses de la première génération", a précisé M. Salehi.

L'Iran possède actuellement plus de 19.000 centrifugeuses, dont près de 10.000 de la première génération (IR-1) en activité, et un millier de la deuxième génération (IR-2m), trois à cinq fois plus puissantes, qui n'ont pas été mises en activité.

Dans le cadre de l'accord de Genève avec les puissances du groupe 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne), l'Iran s'est engagé à ne pas augmenter le nombre de ses centrifugeuses sur ses deux sites de Natanz et Fordo.

"Cette nouvelle centrifugeuse a une vitesse de 700 mètres/seconde et 60.000 tours/minute", a ajouté M. Salehi.

Selon lui, elle sera bientôt utilisée au centre médical de Razi à Karaj (ouest de Téhéran), spécialisé dans la production de vaccins, pour des opérations d'isolement du plasma sanguin.

"D'ici deux à trois mois, la première machine sera fournie à ce centre", a-t-il affirmé.

sgh/cyj/fcc

PLUS:hp