NOUVELLES

Michel Mulder mène un autre triplé néerlandais en patinage longue piste

10/02/2014 11:30 EST | Actualisé 12/04/2014 05:12 EDT

SOTCHI, Russie - Michel Mulder a mérité le titre d'homme le plus rapide au monde sur patins en menant un triplé néerlandais au 500 mètres en patinage de vitesse longue piste, un deuxième triplé à l'ovale olympique depuis le début des Jeux.

Mulder a devancé son compatriote Jan Smeekens par 0,01 seconde et son frère jumeau Ronald Mulder a complété le podium.

Smeekens a été le plus rapide lors de la première vague et croyait d'abord qu'il y avait égalité pour l'or après avoir franchi la ligne d'arrivée à la fin de sa deuxième course. Cependant, le temps officiel ajusté a donné l'avantage à Michel Mulder avec un chrono combiné d'une minute 9,31 secondes. L'argent est allé à Smeekens avec un temps de 1:09,32.

«C'était comme un coup de pied dans le ventre, a déclaré Smeekens. J'étrais très heureux, puis très déçu.»

Ronald Mulder a connu le meilleur 500 mètres de la journée lors de la deuxième course quand il a complété la distance en 34,49 secondes, mais il s'est contenté du troisième rang avec un temps combiné de 1:09,46.

«C'est comme un rêve, de venir ici et de gagner avec mon frère jumeau, a dit Michel Mulder. Le scénario parfait aurait été l'or et l'argent, mais ensemble sur le podium, c'est génial.»

Les Néerlandais avaient aussi balayé le podium au 5000 mètres masculin, avec Sven Kramer en tête, et Ireen Wust a décroché l'or au 3000 mètres féminin. En tout, les Néerlandais ont mis la main sur sept des neuf médailles distribuées lors des trois premiers jours de compétition en patinage de vitesse longue piste.

Du côté du courte piste, Charles Hamelin a amorcé son aventure olympiques à Sotchi avec une médaille d'or au 1500 mètres, tandis que Viktor Ahn a offert une première médaille dans cette discipline dans l'histoire de la Russie avec une troisième place.

Âgé de 29 ans et originaire de Sainte-Julie, Hamelin était le patineur le plus âgé de la première finale en patinage de vitesse courte piste à Sotchi. Rusé, le vétéran a évité les ennuis lors des étapes éliminatoires, mais s'est maintenu en tête en demi-finale. Lors de la finale de cette épreuve de 14 tours, Hamelin est resté parmi les trois premiers patineurs avant de passer devant ses concurrents avec six tours à faire et ses rivaux n'ont jamais été capables de lui ravir l'or.

Le Chinois Han Tianyu a terminé deuxième, devant Ahn. Ce dernier a déjà remporté l'or olympique à trois reprises pour la Corée du Sud. Il a toutefois changé son nom après avoir raté les Jeux de Vancouver en 2010 et il est devenu citoyen russe. Lorsqu'il est monté sur le podium, il a été accueilli chaleureusement par la foule composée principalement de Russes.

Alexandre Bilodeau et Mikaël Kingsbury ont aussi offert des médailles au Canada en montant sur les deux plus hautes marches du podium aux bosses en ski acrobatique.

Du côté de la montagne, l'Allemande Maria Hoefl-Riesch a été dominante lors du slalom et a remporté le super-combiné devant l'Autrichienne Nicole Hosp et l'Américaine Julia Mancuso.

Au biathlon, Martin Fourcade a offert à la France une première médaille à Sotchi en remportant la poursuite sur 12,5 kilomètres. Le Tchèque Ondrej Moravec a terminé deuxième et le Français Jean-Guillaume Béatrix a complété le podium.

Le Norvégien Ole Einar Bjoerndalen a fini au quatrième rang et il n'a pu remporter une 13e médaille olympique, ce qui aurait constitué un record.

C'était le début du tournoi olympique de curling et la Suisse a causé la surprise en ayant le dessus 5-4 face aux puissants Canadiens, doubles champions en titre. Du côté des femmes, la Suède a défait la Grande-Bretagne 6-4 dans un duel entre deux des formations favorites.

En hockey féminin, les États-Unis ont écrasé la Suisse 9-0 et le Canada a blanchi la Finlande 3-0. Le Canada est assuré d'une place en demi-finale alors que les Américaines devraient les rejoindre sans trop de difficultés.

PLUS:pc