NOUVELLES

L'évacuation des civils de Homs doit se poursuivre lundi (Croissant rouge syrien)

10/02/2014 04:51 EST | Actualisé 11/04/2014 05:12 EDT

Un nouveau groupe de civils doit être évacué lundi des quartiers rebelles de Homs, assiégés depuis juin 2012 par le régime syrien, a indiqué à l'AFP un responsable du Croissant rouge syrien (CRS).

"Aujourd'hui, nous allons poursuivre l'évacuation de civils" des quartiers assiégés de Homs, au terme d'un accord conclu par l'ONU, et qui a permis déjà la sortie de plusieurs centaines de civils au cours des trois derniers jours.

"Les civils vont sortir par les passages déjà utilisés ou via de nouveaux passages", a précisé ce responsable.

"Une réunion entre des représentants de l'ONU et le gouverneur de Homs Talal Barazi est en cours. En principe, le cessez-le-feu a été prolongé, et nous allons tenter de faire sortir les civils dès que possible", a indiqué ce responsable du Croissant rouge.

Il a ajouté que "des vivres devraient être acheminés. Normalement, ces aides sont transportées par les bus qui entrent chercher les civils".

Vendredi, un premier groupe de 83 civils a été évacué aux termes d'un accord conclu entre rebelles et régime par l'intermédiaire de l'ONU et dimanche 611 civils -dont 210 femmes et 180 enfants- ont été sortis des quartiers de la Vieille ville de Homs (centre), assiégés depuis juin 2012 par l'armée, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

L'opération d'évacuation a été mise en difficulté par une chute d'obus, tuant plusieurs personnes, selon l'OSDH. Régime et insurgés se sont accusés mutuellement de ces violences.

Dimanche, le Croissant rouge syrien a annoncé que 60 paquets de nourriture et 1.500 kg de farine avaient été distribués à l'intérieur de la ville.

Le chef du Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), Antonio Guterres, a affirmé qu'ONU et Croissant rouge continueront de faire parvenir de l'aide urgente à ceux qui ne l'ont pas encore reçue.

rm/sw

PLUS:hp