NOUVELLES

Les producteurs d'or canadiens seront probablement heureux d'oublier 2013

10/02/2014 04:03 EST | Actualisé 12/04/2014 05:12 EDT

OTTAWA - Les grands producteurs d'or canadiens sont prêts à dévoiler, cette semaine, leurs résultats trimestriels et annuels pour une année que plusieurs d'entre eux seront probablement heureux d'oublier.

Le prix de l'or et les cours des actions des sociétés qui le produisent ont été durement touchés, l'an dernier.

RBC Marchés des capitaux s'attend à ce que les producteurs d'or réduisent leurs réserves alors qu'ils diminuent le prix de l'or utilisé dans leurs estimations. La banque estime que les sociétés, dont une majorité utilise des prix de 1300 $ l'once, ramèneront vraisemblablement cela dans une fourchette de 1100 $ à 1300 $ l'once.

Kinross Gold (TSX:K) et Agnico Eagle Mines (TSX:AEM) doivent rendre publics leurs résultats une fois les marchés fermés, mercredi. Kinross devrait faire état d'un bénéfice net de 3 cents par action pour le quatrième trimestre, tandis qu'Agnico devrait annoncer un résultat de 18 cents par action, selon les estimations compilées par Thomson Reuters.

Les deux sociétés seront suivies jeudi par les poids lourds que sont Barrick Gold (TSX:ABX) et Goldcorp (TSX:G). Les analystes s'attendent à des profits de 40 cents par action et 23 cents par action, respectivement.

L'or a atteint un cours de clôture record de 1891 $ US l'once en août 2011, juste avant que la Réserve fédérale des États-Unis n'entreprenne une nouvelle phase d'assouplissement quantitatif.

Le métal précieux a commencé 2013 à près de 1700 $ US l'once, alors que les gros producteurs étaient convaincus que l'inflation représentait une menace, mais le prix s'est mis à chuter rapidement au début du mois de mai, pour finir l'année à environ 1200 $ US l'once.

PLUS:pc