NOUVELLES

Les mises en chantier ont ralenti en janvier par rapport à décembre

10/02/2014 12:15 EST | Actualisé 12/04/2014 05:12 EDT

OTTAWA - Le rythme des mises en chantier a ralenti en janvier par rapport au mois de décembre, a indiqué lundi la Société canadienne d'hypothèques et de logement.

L'agence a estimé que janvier avait vu 11 737 mises en chantier et a calculé que cela se traduisait par un rythme annuel désaisonnalisé de 180 248 mises en chantier, en baisse par rapport aux 187 144 mises en chantier de décembre.

Les mises en chantier en milieu urbain ont diminué de 2,7 pour cent en janvier pour se chiffrer à 163 158 en données annuelles désaisonnalisées.

Le nombre de mises en chantier de logements collectifs affichait pour sa part un recul de six pour cent à 102 298, tandis que celui des mises en chantier de maisons individuelles a progressé de 3,4 pour cent à 60 869.

Les mises en chantier en milieu urbain ont avancé en janvier dans les provinces des Prairies et en Ontario, mais elles ont retraité dans les provinces atlantiques, au Québec et en Colombie-Britannique.

La SCHL a en outre dévoilé lundi que la moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé avait glissé à 191 456 unités en janvier, comparativement à 194 518 unités en décembre.

«La tendance des mises en chantier d’habitations a légèrement diminué en janvier, et les stocks de logements nouvellement achevés et non écoulés ont suivi une faible tendance baissière au deuxième semestre de 2013», a observé l'économiste en chef adjoint de la SCHL, Mathieu Laberge.

«Cela cadre avec nos attentes selon lesquelles les constructeurs vont continuer d’ajuster graduellement leur production afin de gérer leurs stocks.»

PLUS:pc