NOUVELLES

Le Yémen deviendra une fédération

10/02/2014 10:36 EST | Actualisé 12/04/2014 05:12 EDT

Le Yémen deviendra un État fédéral regroupant six provinces. Cette décision, prise dans le cadre d'un vaste dialogue national sur la transition politique du pays de la Péninsule arabique, vise entre autres à répondre aux revendications d'autonomie des habitants du sud du pays.

Ce découpage est cependant totalement différent de ce qui était demandé par les sudistes. Ceux-ci espéraient un État fédéral formé de deux provinces, en fait la configuration des deux Yémen qui existait avant leur unification en 1990.

La fédération, proposée par une commission présidée par le chef d'État Abd Rabbo Mansour Hadi, sera plutôt constituée de quatre provinces dans le Nord (Saba, Janad, Azal et Tahama) et de deux dans le Sud (Hadramout et Aden).

La décentralisation sera accompagnée par un programme de compensations pour les habitants du Sud, qui se plaignent de discrimination provenant du Nord.

Le nouveau découpage sera inclus dans la future constitution, qui devrait être élaborée dans un délai d'un an, et sur la base de laquelle se tiendront des élections générales.

Les revendications du Sud sont les principaux obstacles à la réconciliation nationale yéménite. Le pays est en proie à l'instabilité depuis la révolution de 2011 qui a entraîné le départ du président Ali Abdallah Saleh, qui régné pendant 33 ans.

PLUS:rc