NOUVELLES

Le TSX affiche un modeste gain après une semaine marquée par la volatilité

10/02/2014 05:35 EST | Actualisé 12/04/2014 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en légère hausse lundi, les opérateurs se montrant plus indécis après la forte volatilité observée sur les marchés boursiers la semaine dernière.

L'indice composé S&P/TSX a avancé de 7,68 points pour terminer la journée à 13 794,18 points, tandis que le dollar canadien s'est déprécié de 0,13 cent US à 90,46 cents US.

Les principaux indices boursiers américains ont généralement dégagé de légers gains, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles ayant gagné 7,71 points à 15 801,79 points, tandis que l'indice élargi S&P a avancé de 2,82 points à 1799,84 points et que l'indice composé du Nasdaq s'est emparé de 22,31 points à 4148,17 points.

Le TSX et le Dow Jones avaient tous deux progressé d'environ 0,6 pour cent la semaine dernière, alors que le taux de chômage américain pour le mois de janvier a reculé à 6,6 pour cent, contre 6,7 pour cent en décembre — le plus faible taux depuis la crise financière mondiale qui a frappé en 2008 — et ce, même si la population active du pays a progressé.

Mais avant de marquer ces points, les marchés ont connu des séances difficiles en raison de la publication de données décourageantes pour les secteurs manufacturiers des États-Unis et de la Chine. L'inquiétude entourant les problèmes que connaissent certains marchés émergents — qui doivent s'ajuster aux sorties d'argent occasionnées par l'atténuation d'un programme de relance de la Réserve fédérale des États-Unis — a joué un rôle dans le recul des Bourses.

Des analystes estiment que les données sur le marché de l'emploi américain publiées vendredi sont suffisantes pour que la banque centrale américaine continue de réduire ses achats d'obligations mensuels. Ceux-ci ont déjà été diminués à 65 milliards $ US par mois, en baisse de 20 milliards $ US par rapport au mois de décembre.

Les opérateurs écouteront avec attention les propos de la nouvelle présidente de la Fed, Janet Yellen, qui sera de passage au Congrès américain mardi.

À Toronto lundi, le secteur aurifère a avancé d'environ 3,33 pour cent, quelques jours avant le dévoilement des résultats trimestriels de plusieurs minières canadiennes, plus tard cette semaine. Le cours du lingot d'or s'est par ailleurs adjugé 11,80 $ US à 1274,70 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York.

Le secteur des métaux de base a progressé de 0,16 pour cent, même si le cours du cuivre a cédé 1 cent US à 3,22 $ US la livre à New York.

Le plus important recul a été observé du côté du secteur de l'énergie, qui a perdu 0,62 pour cent. Le cours du pétrole brut a cependant progressé de 18 cents US à 100,06 $ US le baril à New York, son plus haut prix de clôture depuis le début de l'année.

PLUS:pc